fbpx
Accueil Actualités des cryptomonnaies Après la monnaie, les documents officiels migrent vers la blockchain en Chine

Après la monnaie, les documents officiels migrent vers la blockchain en Chine

0
254
Blockchain
Blockchain - source Pixabay

La Chine est occupée à effectuer un pivot important vers la chaîne de blocs. Après l’annonce d’un projet pilote de yuan numérique à Shenzhen, c’est désormais au tour de la carte d’identité et cie de faire l’objet de tests.

D’après l’agence de presse Xinhua et le média Global Times, le gouvernement local de Shenzhen a lancé une plate-forme de titres basée sur la chaîne de blocs. Elle permet de gérer pas moins de 24 types de documents officiels (concernant l’identification et les justificatifs). Les habitants de Shenzhen peuvent accéder à la plate-forme via une application mobile baptisée iShenzhen.

De nombreux documents officiels sur la chaîne de blocs

En France, on en est à la dématérialisation des demandes de titres. À Shenzhen, on expérimente avec la dématérialisation tout court. L’application gère les cartes d’identité, les certificats de naissance, les justificatifs de domicile ainsi que les casiers judiciaires. Le nombre de titres qui sont gérés sera étendu dès le mois de janvier 2020. Grâce à cette tokénisation des documents officiels, les habitants de Shenzhen ne seront plus obligés de porter sur eux leur carte d’identité, par exemple.

Dématérialisation des titres

Cela permettra également de réduire le fardeau administratif pour les citoyens comme pour les services gouvernementaux. Par exemple, si un citoyen doit présenter un certificat de bonne vie et mœurs, il suffit qu’il donne l’autorisation à l’entité demandeuse de consulter le document au lieu de devoir introduire une demande (physique ou en ligne). Les fonctionnalités cryptographiques avancées de la chaîne de blocs et son immutabilité permettent une telle implémentation.

Shenzhen, laboratoire de la chaîne de blocs en Chine

Avec ce nouveau développement, Shenzhen s’érige véritablement en tant que laboratoire de la chaîne de blocs en Chine. La ville du sud-est de plus de 12 millions d’habitants, voisine de Hong Kong, accueillera également en 2020 le projet pilote de yuan numérique annoncé par la Banque de Chine.

Vidéo : comment la blockchain change l’identité numérique

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici