Le T1 2020 des cryptos n’aura pas été un grand cru.  Si nous avons tous en mémoire la baisse de Bitcoin d’un peu plus de 10.000 $ à la mi-février à moins de 4.000 $ à la mi-mars, la situation globale sur le T1 n’est pas catastrophique. En effet, Bitcoin avait démarré l’année 2020 à un peu plus de 7.000 $. Sur le premier trimestre de l’année, nous avons donc connu une baisse de +- 10 %.

Pour les alts, la situation est même encore plus bénigne, avec une correction globale de 5 % si on s’en réfère à la capitalisation de marché globale du secteur. Cela n’a pas empêché quelques crypto monnaies, et non des moindres, de s’apprécier sainement durant le T1 2020. Voici les meilleurs élèves de la classe.

Le gagnant du T1 2020 : Dash (DASH)

Guide Dash pour débutant
Wit Olszewski / Shutterstock.com
  • Performance trimestrielle : + 63 %
  • Capitalisation de Dash : 620,6 millions
  • Position : 19
  • Prix actuel : 65,76 $

Dash a bondi de près de 63 % pour enregistrer sa meilleure performance trimestrielle depuis le T4 2017, d’après les données de Messari Pro. À l’époque, la crypto monnaie anonyme avait bondi de 217 % alors que le grand marché haussier des cryptos démarrait.

Cette performance remarquable, Dash la doit à son mois de janvier fantastique qui a vu sa valeur bondir de 180 %. C’est notamment son adoption au Venezuela, un pays ravagé par l’hyperinflation, qui lui a permis d’enregistrer une telle progression. Dash a notamment conclu un partenariat avec Burger King au Venezuela et en Allemagne.

Metal, sur la seconde marche du podium

  • Performance trimestrielle : + 39 %
  • Capitalisation de Metal : 18,13 millions
  • Position : 133
  • Prix actuel : 0,277 $

Metal est une alt relativement méconnue qui est liée à une application de paiement. Celle-ci permet d’effectuer des règlements avec son compte en banque ou des cryptos. MTL a connu un premier trimestre très volatil. Vu les volumes relativement faibles enregistrés, il est difficile de savoir s’il s’agit d’une hausse organique ou spéculative.

Rien que durant le mois de mars, Metal a fluctué d’un peu plus de 14 centimes à plus de 41 centimes pour clôturer à environ 30 centimes de dollar. En février, la crypto monnaie avait culminé à près de 0,50 USD le jeton. Soit plus du double des 22 centimes du 1er janvier 2020. Même s’ils n’ont pas pris leurs profits, les investisseurs dans MTL restent toujours largement dans le vert.

ChainLink (LINK), 3e crypto du T1

  • Performance trimestrielle : + 31,5 %
  • Capitalisation de ChainLink : 804,5 millions
  • Position : 15
  • Prix actuel : 2,3 $

Après 2 trimestres décevants, ChainLink a redressé la barre en enregistrant une hausse de 31,5 % durant le premier trimestre 2020. Cette performance aurait pu être encore meilleure sans la déroute générale de mars. En effet, au début de ce mois LINK a atteint son record historique à plus de 5 $ le jeton (+ 200 % depuis le début de l’année).

Selon les experts du secteur, cette bonne forme se justifie au moins en partie par l’adoption du protocole Chainlink. Vance Spencer, cofondateur de Framework Ventures, a déclaré : « Chainlink bénéficie du basculement des contrats intelligents standard Ethereum vers les oracles, un phénomène qui a démarré en 2019. »

En bref, Chainlink établit un lien entre les smart contracts d’Ethereum et les données qui sont utilisées par les interfaces traditionnelles. La plate-forme de finance décentralisée bZx vient notamment d’intégrer la solution Chainlink suite au hack dont elle a été victime en février dernier. Celsius Network a également déclaré son intérêt en concluant un accord de partenariat avec LINK.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici