Dans l’univers des cryptos, Brock Pierce est connu pour être le cofondateur de Block.One et d’EOS. Si on avait déjà un représentant des crypto monnaies dans la course présidentielle américaine avec John McAfee jusqu’à son retrait du 4 mars, cette présence est de nouveau assurée avec la candidature de Brock Pierce. Il a annoncé son entrée en lice ce week-end, tandis qu’il a effectué les formalités nécessaires auprès de la FEC hier.

Table des matières

Des candidatures surprises de dernière minute

Il ne s’agit pas de la seule candidature surprise de dernière minute. Peu de temps avant Pierce, c’est la star du rap et époux de Kim Kardashia, Kanye West, qui avait annoncé sa candidature. Brock Pierce est également connu en dehors du cercle des cryptos pour sa carrière en tant qu’enfant acteur. En guise de programme, Pierce promet de recourir à la technologie pour « améliorer les institutions et la vie » des Américains.

« Il faut embrasser la technologie, et non la craindre, » a-t-il déclaré dans la vidéo annonçant son entrée dans la course présidentielle américaine. « Si notre gouvernement utilisait la technologie du XXIe siècle, toutes ces stimulations et ces aides financières auraient été distribuées aux gens bien plus vite. »

Réformer le système financier

L’IRS a envoyé environ 160 millions de chèques de stimulations aux Américains. Cet exercice administrativement lourd a montré à quel point le système financier a besoin d’une réforme en profondeur. Des propositions visant à numériser le dollar ont ainsi fait leur apparition du côté du Congrès.

Jusqu’à présent, elles ne disposent pas d’un large soutien. Certains élus continuent tout de même d’insister. Pour améliorer les systèmes existants, mais aussi pour garantir le statut du dollar de première devise de réserve.

« Le dollar américain doit continuer de prouver qu’il mérite sa place dans le système international des paiements. Il doit être meilleur que Bitcoin… Il doit être meilleur que le yuan numérique, » a déclaré le sénateur Tom Cotton au comité bancaire du Sénat la semaine dernière.

De son côté, Brock Pierce enfonçait le clou : « la technologie est quelque chose que nous devons utiliser de façon proactive, » a-t-il déclaré dans la vidéo lançant sa campagne. « Ce qui nous a servi dans le passé ne sera plus utile dans le futur. »

Pierce, dont la fortune bâtie dans les crypto monnaies était évaluée entre 700 millions et 1 milliard de dollars au début de l’année 2018, a financé de nombreux projets cryptos. Notamment Coinbase, EOS et Blockchain Capital. Pierce est également le cofondateur de la controversée Tether, désormais 3e crypto en termes de valeur de marché.

Qui pour coprésident ?

On ignore qui sera son colistier. S’il est encore temps pour être candidat à l’élection présidentielle, les aspirants à la Maison-Blanche devront se passer de nombreux votes. En effet, les candidats doivent s’inscrire dans chacun des 50 Etats des États-Unis. Et la date de clôture des inscriptions varie d’un État à l’autre. En ce qui concerne Pierce, il ne sera pas présent sur les listes du Texas et de l’État de New York, pour citer 2 états importants sur les 6 qui ont déjà clôturé des inscriptions.

Pierce n’a évidemment aucune chance. À moins d’une surprise West, ce sera un duel entre un président sortant chahuté, entre autres, pour sa gestion de la crise du coronavirus et un Joe Biden qui n’est plus doté de toutes ses facultés intellectuelles alors que le pays s’enfonce dans une crise à la fois économique et sociétale.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici