La popularité des jetons stables n’est pas passée inaperçue du côté des régulateurs. Le futur des stablecoins est même incertain, selon la société de recherche spécialisée dans les cryptos Coin Metrics.

Le plus populaire, Tether, intéresse de plus en plus les régulateurs. Cette défiance a monté d’un cran la semaine dernière lorsque l’International Financial Action Task Force a déclaré que les jetons stables doivent respecter les standards en vigueur en ce qui concerne la prévention du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme.

KYC pour tout le monde

D’après Coin Metrics, cela signifie que tous les acteurs du secteur, des bourses d’échange aux plates-formes OTC en passant par les émetteurs de jetons stables, devront mettre en place une procédure d’identification de leurs utilisateurs (KYC) pour respecter la législation.

Un « serrage de vis international concernant la conformité devrait être un frein à l’activité des desks OTC et d’arbitrage qui ont contribué à la croissance de Tether, » a averti Coin Metrics. Cela dit, cela pourrait tout profit pour les concurrents d’USDT tels que l’USD Coin de Coinbase et CENTRE, ou encore la future crypto de Facebook, Libra.

« Alors que les crypto-monnaies deviennent plus matures, les jetons stables le deviendront aussi, » peut-on lire dans le rapport. Selon celui-ci, les jetons stables représentent « un candidat naturel » pour l’utilisation à grande échelle des cryptos dans les domaines tels que les paiements internationaux et les versements.

Grâce à la transparence de la chaîne de blocs, nous savons que la masse monétaire des jetons stables a littéralement explosé en 2020. Même si on ignore exactement pourquoi, le jeudi noir du 12 mars a joué un rôle important dans la croissance de ces stablecoins, alors que les traders se ruaient vers la sécurité qu’elles offrent.

« Ce sont 800 millions de nouveaux USDT qui ont été créés dans les 2 semaines qui ont suivi le crash de mars, » relève le rapport. Soit plus que les 740 millions de Tether créés entre le 1er janvier 2020 et cette date.

Tether, le leader incontesté des jetons stables

Il y a par contre quelque chose qui ne change pas. À savoir le quasi-monopole de Tether sur le marché des jetons stables. Longtemps critiqué pour son opacité, USDT ne subit pas vraiment la concurrence des options régulées. Pourquoi ? Justement parce que Tether est une solution opaque qui arrange bien certains de ses utilisateurs. Un petit jeu qui pourrait s’avérer dangereux au final, vu que rien ne prouve que la valeur de ces jetons est bien garantie par des dollars. Contrairement à une solution auditée et régulée telle qu’USDC.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici