Pourquoi Bitcoin s’est-il enfin décidé à bouger quelque peu à la hausse ? Probablement en raison d’une annonce aux États-Unis qui permet aux banques américaines de conserver des cryptos au nom de leurs clients. Après l’annonce de la nouvelle, BTC a franchi la barre des 9.600 $ pour ensuite se replier autour des 9.500 $.

Table des matières

Une annonce surprise de l’OCC

Cette décision a été rendue publique par l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC). Il s’agit d’une division indépendante du Trésor américain dont la mission est de réguler et de superviser les banques aux États-Unis. Parmi ses objectifs, l’OCC est en charge d’encourager la concurrence en permettant aux banques d’offrir de nouveaux produits et services. Manifestement, l’Office of the Comptroller of the Currency a souhaité inclure Bitcoin et les crypto monnaies à cette nouvelle offre. Soit un terrain sur lequel la fintech est déjà bien présente.

Servir des dizaines de millions d’Américains

Dans un communiqué officiel, le patron de l’OCC, Brian Brooks, a déclaré que les banques américaines pourraient servir des dizaines de millions d’Américains en proposant un service de garde cryptos.

« Des coffres-forts aux coffres virtuels, nous devons nous assurer que les banques sont en mesure de répondre aux besoins financiers de leurs clients. Cet avis clarifie le fait que les banques peuvent continuer de satisfaire les besoins de leurs clients en sécurisant leurs actifs les plus précieux. Ce qui, pour des dizaines de millions d’Américains, inclut les crypto-monnaies. »

Dans les faits, cela signifie que les banques peuvent entrer en toute confiance sur le marché des crypto monnaies et fournir à leurs clients des outils pour investir dans celles-ci. Il s’agit indubitablement d’une bonne nouvelle pour l’adoption des cryptos et leur légitimité aux USA.

Une nouvelle option pour les institutionnels ?

Durant 2020, on a assisté à une augmentation de l’implication des investisseurs institutionnels sur le marché de Bitcoin. Durant le second trimestre 2020, Grayscale a déclaré avoir reçu plus de 900 millions de capitaux entrants. Durant le premier semestre, c’est pour 1,4 milliard de dollars d’investissements que Grayscale a accueillis.

Des solutions bancaires de garde cryptos pourrait être une alternative aux options régulées existantes. Ces nouvelles solutions pourraient encourager davantage d’institutionnels à se lancer dans les crypto monnaies.

Peter Van Valkenburgh, directeur de la recherche de l’association sans but lucratif CoinCenter, a déclaré :

« Accepter la sécurisation et le stockage de crypto-monnaies auprès d’entités centralisées est inévitable et essentiel. La nouvelle décision de l’OCC est donc une excellente nouvelle, car elle va augmenter la concurrence dans ce secteur. Les banques nationales américaines qui entrent dans la danse augmentent la concurrence. Elles pourraient également encourager davantage d’investisseurs institutionnels à investir dans les cryptos. »

Des réactions positives, mais sceptiques

Globalement, l’accueil de la nouvelle de l’OCC fut positif. Les décideurs du secteur pensent que cela pourrait profiter à moyen terme au marché des crypto monnaies. Jake Chervinsky, avocat de Compound Labs, a néanmoins tempéré la nouvelle en précisant que l’OCC n’est que l’un des nombreux régulateurs du système financier aux États-Unis. L’avenir de Brooks en tant que patron de l’Office est également incertain.

Vu que les banques modifient leur offre en fonction de la demande, Chervinsky suggère que les nouvelles possibilités offertes par l’OCC ne se matérialiseront pas automatiquement en nouveaux produits offerts par les banques.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici