Ethereum, seconde cryptomonnaie en termes de valeur de marché, poursuit son ascension. Au moment d’écrire ces lignes, l’Ether s’échange juste en dessous des 430 $ le jeton. Soit un niveau que l’on avait plus enregistré depuis le mois d’août 2018.

Table des matières

Ethereum à plus de 400 $

C’est en grande partie le secteur DeFi qui est derrière le regain de forme d’Ethereum. Mais cela n’est pas sans conséquences. Le réseau est tellement saturé que les frais de transaction enregistrent records sur records.

Le site ethgasstation.info permet de suivre en direct la hausse constante des frais de transaction. Alors qu’il y a encore une semaine on pouvait utiliser un gas price allant de 30 à 60 gwei, il faut désormais entrer un nombre à 3 chiffres pour obtenir un temps de validation acceptable. Durant ces dernières 48 heures, 300 est la norme.

Des frais de transaction ahurissants

Cela rend les transferts d’Ether relativement onéreux. Pourtant, c’est de la petite bière par rapport aux frais engendrés par une transaction de type smart contract. À titre d’exemple, si vous avez des rewards SNX gelées, vous devez payer plus de 100 $ de frais pour les libérer. Et ce n’est pas tout. Vu que le contrat utilise près de 700.000 unités de gas par transfert du jeton ERC-20, ajoutez une autre centaine de dollars si vous désirez envoyer vos SNX sur une bourse d’échange pour les vendre…

Ethereum 2.0, la solution ?

Malheureusement, les choses ne risquent pas de s’améliorer de sitôt. De nouveaux projets DeFi, plus ou moins légitimes (voir la débâcle YAM), voient le jour presque quotidiennement. Ethereum 2.0 va tout régler ? Probablement, mais il faudra vous armer de patience. Comme expliqué dans un article précédent, le déploiement d’Ethereum 2.0 (PoS) ne devrait pas être finalisé avant 2022. En attendant, Ethereum restera le terrain de jeu de whales qui peuvent débourser ces frais exorbitants.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici