Des fraudes avérées. Des résultats contestés. C’est devenu une ritournelle lorsque des élections sont tenues aux États-Unis. Il y a pourtant une technologie qui permettrait, lorsqu’elle est bien exploitée, de garantir des élections justes et transparentes. Il s’agit bien sûr de la chaîne de blocs.

Table des matières

Les élections, l’une des applications les plus intéressantes de la blockchain

Publier les votes des électeurs de façon anonyme, dans une base de données publique et infalsifiable. Permettre aux électeurs de vérifier que leur vote a bien été comptabilisé, et correctement. Ce système ne permettrait-il pas de rassurer quiconque ayant des doutes quant à l’honnêteté d’un scrutin ? Bien sûr. De telles garanties peuvent être offertes par un système basé sur la chaîne de blocs. Il ne manque que la volonté politique pour qu’il devienne réalité.

En 2000, George Bush Jr fut déclaré vainqueur après un mois de recomptages et de procédures légales en Floride. 20 ans plus tard, on a de nouveau du rififi dans une élection présidentielle américaine.

Layer X lance une solution japonaise de vote par la blockchain

Au Japon, Layer X a d’ores et déjà créé un système de vote blockchain. Tsukuba City a pour ambition de devenir une « ville intelligente ». Dans le cadre de cette initiative, elle va utiliser une solution de vote électronique développé par la société Layer X. Son système permet aux citoyens de voter de façon électronique. Les voix sont comptabilisées sur un registre distribué. Chaque électeur peut vérifier son vote, enregistré de façon confidentielle.

Voatz travaille sur une solution similaire aux États-Unis

Des start-ups américaines sont déjà sur la balle. Il y a notamment Voatz, une plate-forme mobile qui enregistre les votes sur la chaîne de blocs. Outre l’enregistrement des scrutins sur la blockchain, Voatz utilise des technologies comme la biométrie pour empêcher, par exemple, des personnes décédées de voter. Ironie du sort, Voatz est basée dans le Massachusetts, un État accusé de… fraude électorale par l’équipe Trump.

Fin des fraudes, ou soupçons de fraude électorale ?

Ces systèmes existent déjà. Il ne manque plus que la volonté politique de généraliser les élections sur la chaîne de blocs pour mettre un point final aux élections contestées.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici