Au cours des dernières années, on a souvent évoqué l’arrivée des institutionnels sur le marché des cryptos. De façon exagérée, soyons honnêtes. Mais ce n’est pas parce que l’on a crié au loup qu’il faut hausser des épaules lorsqu’on entend des choses similaires. Aujourd’hui, il y a bien un mouvement en marche. La dernière preuve a été apportée par le Guggenheim Funds Trust.

Table des matières

Jusqu’à 500 millions dans le GBTC

Il ne s’agit pas d’une rumeur vu qu’il existe une preuve matérielle. Le Guggenheim Funds Trust a enregistré auprès de la SEC, comme il est obligé de le faire, un amendement afin de pouvoir investir jusqu’à 10 % de son fonds Macro Opportunities dans GBTC, le Trust Bitcoin de Grayscale qui investit dans BTC. Pour information, ce fonds gère pour 5 milliards de dollars d’actifs. Cela signifie donc que Guggenheim pourrait acheter, dans le meilleur des cas, pour 500 millions de BTC.

Bon, il ne s’agit pas d’achats directs vu que le GBTC est un ETF. Mais le GBTC doit acheter des Bitcoins lorsque l’intérêt pour son produit augmente. Pour la crypto monnaie, il s’agit d’un nouveau signe de confiance (ou d’intérêt), qui s’ajoute désormais à une liste de noms prestigieux qui s’intéressent à elle. Outre Paul Tudor Jones et Stan Druckenmiller, on peut donc ajouter un nouvel investisseur de légende qui a pris le train Bitcoin, à savoir Scott Minerd de Guggenheim.

Une petite déception

Les partisans de la décentralisation auront tout de même un petit regret. À savoir que Guggenheim n’investira que via le GBTC. Le fonds a donc décidé de ne pas s’exposer aux complications de la garde. Dans sa demande, il a précisé : «  le Fonds n’investira pas, directement ou indirectement, dans les crypto monnaies ».

Le marché des cryptos repart à la hausse

Hasard ou pas, cette nouvelle a presque coïncidé avec un regain de forme pour le marché des cryptos. Ethereum, qui était passé en dessous des 500 $ ce jeudi après avoir dépassé les 600 $ en début de semaine, s’échange autour de 580 $ au moment d’écrire ces lignes. Bitcoin a quant à lui regagné plus de 10 % après avoir flirté avec les 16.740 $.

La probité de voir Bitcoin à plus de 20.000 $ d’ici la fin de l’année reste très élevée. La seule véritable question est de savoir quelle sera la réaction du prix après ce nouveau record. Les paris sont ouverts.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici