Les bonnes nouvelles semblent se succéder pour les crypto monnaies, dont le marché haussier ressemble désormais furieusement à celui de 2017. Hier, MasterCard a annoncé qu’elle allait faciliter les paiements en cryptos. Mais il convient de relativiser cette nouvelle, vu que les cryptos adoptées par le géant de la carte bancaire seront limitées à des… jetons stables. En tout cas dans un premier temps.

MasterCard : “c’est une question de choix”

Le vice préside exécutif de la société de paiement, Raj Dhamodharan, a déclaré : « C’est une question de liberté de choix. MasterCard n’a pas pour but de vous conseiller à commencer à utiliser les crypto monnaies. Mais nous sommes là pour faciliter le choix des clients, des magasins et des entreprises qui souhaitent migrer vers les valeurs numériques. »

MasterCard n’a pas cité les jetons qui seront supportés. Elle a néanmoins précisé qu’ils devront satisfaire à 4 critères stricts :

  1. Protection robuste des consommateurs (sécurité et respect de la vie privée)
  2. Adhérence stricte aux règles KYC
  3. Respect des lois et des régulations locales
  4. Stabilité en tant que moyen de paiement

Cela réduit la liste à quelques jetons stables comme USD Coin (USDC), Paxos Standard (PAX) et Gemini Dollar (GUSD). On voit mal MasterCard supporter Tether dans l’état des choses.

Un intérêt limité, mais un premier pas encourageant

Pouvoir payer en jetons stables avec sa MasterCard présente un intérêt limité. Quand on a des cryptos, c’est pour l’une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • Crainte de dévaluation des monnaies papier
  • Être sa propre banque (décentralisation)
  • Absence de risque de contrepartie
  • Transactions sans permission

Avec le combo jeton stable/MasterCard, on ne bénéficie d’aucun des avantages cités ci-dessus. MasterCard est par définition une entité centralisée, elle peut donc bloquer certaines transactions. On peut d’ailleurs en dire de même des jetons stables, qui sont gérés par des entreprises ou des consortiums. La valeur des jetons stables est adossée aux monnaies papier, ils sont donc exposés au risque de la dévaluation, comme celles-ci. Vous n’êtes pas vraiment votre propre banque, vu que vous devez compter sur la fiabilité de l’émetteur du jeton stable pour garantir sa valeur. Ce qui engendre un risque de contrepartie. Certes, ces sociétés sont auditées. Mais le scandale Wirecard montre que le risque zéro n’existe pas.

Cela dit, il s’agit d’un premier pas encourageant qui pourrait ouvrir la boîte de Pandore. À savoir le support natif de MasterCard pour les véritables crypto-monnaies. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle en soi. Mais dans l’attente de cette évolution, il n’y a pas non plus de quoi s’exciter outre mesure. Il existe de toute façon des cartes cryptos MasterCard émises par des sociétés FinTech (Wirex, BitPay) qui permettent de véritablement payer en crypto monnaies.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici