Ce n’était plus qu’une question de temps. C’est désormais chose faite, Bitcoin est à plus de 50.000 $. Le reste du complexe suit, de nombreuses cryptos ont battu leur record de 2017. Notamment Ethereum, qui devrait bientôt toucher les 2.000 $. Tout ce qui monte devant descendre, quand allons-nous connaître une correction ? Quelle sera son ampleur ? Celui qui dit savoir est bien présomptueux !

Table des matières

Un marché haussier alimenté par les institutionnels

Si 2017 fut un marché haussier purement propulsé par les particuliers et les whales, celui de 2021 est radicalement différent. Cette fois, ce sont les investisseurs institutionnels et des entreprises telles que MicroStrategy et Tesla qui alimentent la hausse. Non seulement cela signifie beaucoup plus de puissance de feu. Mais aussi un optimisme qui est contagieux.

L’implication de grandes institutions financières encourage les particuliers à ne pas vendre. Chaque jour ou presque, de nouveaux poids lourds passent à l’achat ou notifient leur intention de le faire bientôt. Pas plus tard que cette semaine, MicroStrategy a annoncé une souscription supplémentaire d’un milliard de dollars pour acheter du Bitcoin. BlackRock a également déclaré s’intéresser de près aux cryptos. Dans un tel contexte, il est difficile d’envisager une correction telle que celle de 2018.

Des bulles dans les alts

Personnellement, je ne vois pas de bulle dans Bitcoin. Les choses pourraient changer si la hausse se poursuit. En l’absence d’une campagne coordonnée des autorités, il n’est pas saugrenu d’anticiper un BTC à 75.000-100.000 dollars d’ici la fin de l’année. Par contre, la valorisation des alts est plus que questionnable. Fondamentalement, rien n’a changé pour de nombreuses cryptos monnaies. Cardano, par exemple, reste un projet théorique qui a tout à prouver, mais il pèse 30 milliards de dollars. À titre d’exemple, c’est 3 fois plus que la société minière Kirkland Lake Gold, qui a enregistré un bénéfice net de 400 millions de dollars en 2020.

Historiquement, les corrections des alts démarrent avec une correction de Bitcoin. En l’absence de décorrélation, qui serait une première, ces alts qui surchauffent pourraient poursuivre malgré tout leur ascension.

Quel est le prix de Bitcoin qui fera retentir la sonnette d’alarme ?

À la fin du mandat de Trump, on a parlé de l’introduction d’une règle visant à identifier les propriétaires de wallets privés. Pour finir, cela n’a pas eu lieu. Joe Biden a depuis pris les commandes des États-Unis. On peut imaginer que son administration est en train de réfléchir au dossier des cryptos. Au train où vont les choses, on imagine mal que le sujet ne préoccupe pas la Fed et le Trésor américain. Va-t-elle adopter une attitude conciliante ou hostile ? S’accommodent-ils de la mutation quasi complète de Bitcoin en tant que réserve de valeur ? Nous l’ignorons encore. C’est probablement la clé du marché haussier en cours. Et à moins d’avoir ses entrées à la Maison-Blanche, il est impossible de prédire ce qu’il va se passer dans les mois à venir.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici