L’ancien patron de BitMEX, la bourse d’échange spécialisé dans les produits dérivés de dérivés cryptographiques, est en négociations pour se rendre aux autorités américaines le mois prochain. Pour rappel, 4 dirigeants, dont Arthur Hayes, font l’objet de chefs d’inculpation de la part des autorités américaines depuis octobre.

Arthur Hayes : rendez-vous à Hawaï

Les comptes-rendus écrits d’une téléconférence du tribunal en date du 16 février indiquent que Arthur Hayes devrait se livrer le 6 avril aux autorités américaines, à Hawaï. Hayes et ses collègues sont accusés par le département américain de la Justice et la CFTC d’avoir enfreint le Bank Secrecy Act.

Le compte-rendu fait état des commentaires de la procureure-adjointe américaine Jessica Greenwood au juge qui préside l’affaire. Elle révèle qu’elle a été en pourparlers avec Hayes au sujet de cette reddition volontaire. Hayes est actuellement à Singapour. Il espère pouvoir continuer à résider à l’étranger. Mais il comparaîtra aux États-Unis si l’affaire devait aller jusqu’au procès.

« Nous avons discuté avec les représentants de l’accusé quant à la manière d’organiser une reddition volontaire, et il a proposé de se présenter aux États-Unis à Hawaï afin d’effectuer sa comparution initiale sur place, » a-t-elle déclaré, ajoutant:

« L’idée serait qu’il comparaisse initialement à Hawaï, puis qu’il comparaisse à distance devant votre Honneur, puisqu’il continue de résider à l’étranger. Il est disposé à voyager vers les États-Unis, en cas de besoin, pour comparaître. Et, bien sûr, s’il y a un procès, il serait présent à New York. »

Greenwood a également révélé que le copropriétaire de BitMEX, Ben Delo, avait l’intention de se rendre à New York d’ici la fin du mois. La procureure a également déclaré qu’en raison du refus de Greg Dwyer de se rendre, une procédure d’extradition a été engagée auprès des Bermudes.

Le directeur technique de BitMEX, Samuel Reed, a été arrêté dans le Massachusetts. Et ce peu de temps après les accusations portées contre BitMEX en octobre. Reed a été libéré après le paiement d’une caution de 5 millions de dollars le même mois.

BitMEX souhaite étendre son offre

Au beau milieu de cette tempête judiciaire et d’une concurrence accrue, BitMEX est apparemment bien affairé pour diversifier son offre crypto. La stratégie de la bourse d’échange a été dévoilée par Alexander Höptner. Soit le patron du 100x Group, la holding qui opère BitMEX. Elle souhaite notamment offrir le spot trading, le courtage des crypto monnaies ainsi qu’un service de garde. Ces produits pourraient être développés en interne, ou être ajoutés via le rachat de sociétés offrant déjà ces services.

BitMEX effectue également un travail de prise de contact avec les régulateurs du monde entier afin de se mettre en conformité.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici