Ethereum vient de voir sa séquence de hausses quotidiennes prendre fin sur fond de mise à jour prévue qui pourrait réduire considérablement la croissance de l’offre de la crypto-monnaie. Malgré tout, ETH a grimpé pendant 12 jours d’affilée, ce qui constitue un record.

Selon les données de Coinbase, la deuxième crypto-monnaie a gagné 1,6 % hier pour s’échanger autour de 2.600 $ au moment de la publication de l’article, après avoir progressé de 43 % grâce à une série de 12 hausses quotidiennes consécutives. Selon IntoTheBlock, 2.598 $ et 2.753 $ sont les niveaux de résistance clés sur la voie des 3.000 $. Ethereum a buté sur le premier niveau alors que le jeton s’échange désormais autour de 2.480 $.

Outre le redressement de Bitcoin depuis qu’il a touché 30.000 $, Ether a probablement bénéficié du coup de pouce de London, la prochaine mise à jour rétrocompatible d’Ethereum, ou hard fork, qui aura lieu demain.

London : la hard fork sera activée le 4 août

La hard fork London inclut 4 EIP, dont l’EIP-1559 qui activera un mécanisme de destruction d’une partie des frais payés aux mineurs. Une fois qu’il entrera en vigueur, l’utilisation accrue du réseau entraînera le burning d’une plus grande quantité d’ETH, limitant ainsi la croissance de la masse monétaire d’Ethereum.

La mise à jour pourrait faire d’Ether une réserve de valeur, améliorer son attrait par son caractère déflationniste. Et donc concurrencer quelque peu Bitcoin sur ce terrain. La masse monétaire de BTC est plafonnée à 21 millions de jetons.

70 % d’Ethers en moins si London avait été activée il y a un an

Selon les simulations exécutées par Dune Analytics, la mise à jour aurait éliminé plus de 2,9 millions de jetons en 365 jours si elle avait été mise en œuvre il y a un an. Ce qui représente une réduction nette de plus de 70 % de la croissance monétaire d’Ethereum durant les 12 derniers mois.

« L’événement très attendu d’Ethereum, la hard fork London, exposera les utilisateurs à une structure tarifaire plus flexible et moins chère et introduira un léger effet de burning, pour rendre Ether déflationniste, » a déclaré Greg Waisman, cofondateur et directeur de Mercuryo. « La crypto a suivi une tendance à la hausse depuis le week-end, et nous pourrions voir ce sentiment positif naissant se prolonger pour pousser son prix jusqu’à 3.000 $ dans les jours ou semaines à venir. » Les options montrent que les investisseurs se positionnent pour une poursuite de la hausse.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici