La sécurité est par définition cruciale pour les applications décentralisées. Malheureusement, des réseaux continuent de faire l’objet de failles de sécurité importantes. Polygon Network a défrayé la chronique il y a quelques jours en faisant l’objet de l’un des hacks les plus lucratifs de l’histoire des cryptos. Heureusement, une solution serait en train de se profiler alors que le hacker est en train de restituer les fonds subtilisés.

Poly : plus de 340 millions rendus

Hier, le compte officiel Twitter de Poly Network a annoncé que pour 342 millions de dollars de jetons ont été restitués par Mr White Hat, le pseudo du hacker. Plus récemment, le projet a fait savoir que la restitution des fonds restants (en ETH) est en cours. Le reliquat de jetons ETH est en train d’être envoyés vers une adresse multisig contrôlée par Poly Network et le hacker.

Pourquoi le pirate a-t-il décidé de restituer les fonds ? Selon certaines rumeurs, Poly aurait identifié l’individu, ce qui facilite bien entendu un arrangement à l’amiable. Le pirate ne serait probablement pas parvenu à blanchir tout l’argent en raison de ses adresses mises sur liste noire. Mais il aurait pu envoyer les jetons sur l’adresse 000 afin qu’ils soient perdus à jamais.

La DeFi, cible principale des hacks

À la fin juillet, le secteur de la finance décentralisée représentait 76 % des hacks cryptos de 2021. Vu que leur somme s’élevait à 361 millions, ce pourcentage est désormais bien supérieur si on prend en compte le piratage de Poly. Et tandis que de nombreux projets sont anonymes, de nombreux incidents sont suspectés d’être des insider jobs déguisés en hacks.

Une autre menace pèse également sur le secteur, à savoir la fameuse « travel rule », qui impose de connaître l’expéditeur et le destinataire de toute transaction financière afin de combattre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici