C’était dans l’air, c’est désormais confirmé. Le premier ETF Bitcoin a été approuvé par la SEC. Les échanges de l’ETF ProShares démarrent dès aujourd’hui sous le ticker BITO. D’autres devraient suivre très prochainement, notamment celui de Valkyrie. Cela va-t-il permettre la poursuite de la hausse de Bitcoin ? À mon avis non, cela pourrait bien être même le contraire. Voici pourquoi.

Table des matières

Les ETF Bitcoin approuvés concernent les marchés à terme

Tout d’abord, la SEC a décidé de n’approuver que les ETF Bitcoin sur les marchés à terme. Sur les futures, il n’y a habituellement pas de livraison de l’actif sous-jacent. Les trades sont réglés en cash, ce sera le cas des ETF Bitcoin. En bref, il s’agit d’un produit synthétique basé sur le prix du Bitcoin. Ces investissements n’engendreront pas donc de demande en BTC, alors qu’un produit comme le GBTC devait accumuler des Bitcoins en réponse à l’intérêt des investisseurs.

Au lieu d’acheter du Bitcoin, certains investisseurs achèteront peut-être des parts de ces ETF, ce qui signifie une demande moindre pour de véritables BTC. Dans la communauté des cryptos, certains ont mis en exergue l’évolution du cours de l’or depuis le GLD pour s’enthousiasmer. La comparaison est néanmoins erronée, vu que dans le cas de cet ETF, il y a des achats d’or physique (ou des ventes lorsque l’intérêt diminue). Pour qu’un ETF Bitcoin ait un impact significatif sur le prix, il faudrait qu’il soit adossé à du Bitcoin.

Le GBTC va-t-il devoir vendre des Bitcoins ?

Une autre pression baissière sur le prix spot du BTC pourrait se manifester en raison de la concurrence que ces ETF vont faire au GBTC. Tandis que l’ETF Bitcoin de ProShares affiche des frais de 0,95 %, ils sont de 2 % du côté du GBTC. Conscient du problème, Grayscale souhaite convertir son fonds en ETF physique. Rien n’indique que la SEC validera quelque chose qu’elle a refusé systématiquement jusqu’à présent. Et en attendant, la migration des investisseurs du GBTC vers BITO pourrait provoquer à terme des ventes de BTC par Grayscale. Et à partir de maintenant, les afflux de capitaux devraient être limités à leur plus simple expression.

Retraite du prix de BTC ?

À ce stade, une correction de Bitcoin plutôt qu’un nouveau record me semble probable à, disons, 70 %, notamment à cause des raisons suivantes :

  • Bitcoin a déjà grimpé de 40 % en 2 semaines environ, les RSI sont élevés
  • Ventes de type « buy the rumor, sell the news »
  • Pas ou peu d’impact sur la demande de BTC en raison de ces ETF

Cela dit, certains analystes prédisent le Bitcoin à 100.000 $ d’ici la fin de l’année, même en cas de correction à partir d’ici. Cela me paraît ambitieux, mais s’il y a bien un actif qui est capable de ce genre d’exploit, c’est Bitcoin.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici