Dans l’univers des cryptos, Tether divise. Malgré les irrégularités épinglées par la CFTC et le procureur de New York, un premier camp estime que les jetons USDT sont sûrs. Le second pense que la valeur des jetons n’est pas complètement couverte par les réserves de Tether. Enfin, un troisième estime qu’il s’agit d’une entreprise criminelle qui émet des USDT pour « pumper » les cryptos. Désormais, grâce à un splendide rapport de Protos, on sait quels sont les bénéficiaires des émissions de la crypto stable. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est à la fois instructif et étonnant.

Table des matières

Alameda Research : 37 % des USDT émis

Alameda Research est la société du célèbre Sam Bankman-Fried, le fondateur de FTX (qui est une division d’Alameda). Selon l’analyse onchain de Protos, elle a reçu 37 % de la masse totale de Tether émis depuis ses débuts. Soit 36,7 milliards de dollars. Ou encore 31,7 milliards durant les 12 derniers mois. Un peu plus de 30 milliards ont été directement envoyés vers la plate-forme FTX. Un peu plus de 2 milliards vers Binance.

Selon Forbes, la fortune personnelle de Sam Bankman-Fried est de 26,5 milliards de dollars. Ce qui en ferait le milliardaire cryptos le plus riche de la planète.

distribution des Tethers
Source : protos.com

Cumberland Global a reçu 22 % de tous les Tethers envoyés

Passons désormais à Cumberland Global, un « market maker » cryptos qui est une division de DRW, un acteur important du marché des futures. Il y a quelques années, le patron de cette société a eu des démêlés avec les régulateurs américains. Une interdiction à vie de trader fut demandée contre Don Wilson, mais au final il a été acquitté. Cumberland a reçu pour 23,7 milliards d’USDT, dont 74 % durant les 12 derniers mois.

Les autres bénéficiaires des Tethers

Parmi les autres bénéficiaires, on retrouve iFinex en 3e position, qui n’est rien d’autre que la société qui émet les Tethers. Elle en a reçu pour 4,5 milliards, mais dans son cas elle a tendance à en recevoir moins avec le temps. Par exemple, durant les 12 derniers mois elle a reçu pour moins de 200 millions d’USDT. Et parmi les autres acteurs connus, citons Nexo, Heka (market maker), Jump Crypto, Three Arrows etc.

Que penser de tout cela ?

Pour la première fois depuis la controverse Tether, on dispose enfind’une belle vue d’ensemble de ses « clients ». Les auteurs de l’analyse assis sur le fait qu’ils « n’impliquent pas explicitement des irrégularités de la part des entités citées ». Mais bien entendu, cette concentration pose question. Pour la première fois, on peut constater qu’Alameda Research et Cumberland sont de véritables mammouths qui disposent manifestement de la puissance de feu nécessaire pour orienter le marché.

D’un point de vue personnel, je trouve étonnant que des acteurs des cryptos versent des milliards de dollars à une société qui n’a pas toujours maintenu des réserves adéquates en son nom propre pour garantir la valeur de ses jetons, comme c’est désormais établi. Bien entendu, il n’y a pas de preuves d’irrégularités, comme le dit Protos. Mais tout cela ne sent pas très bon.

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici