Les bitcoiners brésiliens utilisent de plus en plus l’expression « É Boa Pra Caramba ! » signifiant « incroyable » en portugais après l’annonce de la candidature de João Amoêdo qui est un pro-Bitcoin. Il se dirige en effet vers une élection controversée en octobre. Interrogé sur les crypto-devises telles que le Bitcoin, il a affirmé que ce n’est pas du tout une menace pour le système financier de son pays et que cela comportait certains avantages.

Découvrez ci-après les détails de cette annonce en anglais :

Le Bitcoin peut-il se développer au Brésil ?

João Amoêdo est candidat pour les prochaines élections présidentielles au Brésil. Il a accepté un entretien avec un média régional, Portal Do Bitcoin. Lors de cette interview, le candidat a parlé avec une certaine connaissance de la devise numérique et de la Blockchain. Il semble également approuver les innovations apportées par cette technologie financière. Il a indiqué qu’il voit la Blockchain comme un protocole qui optimise la fiabilité et l’intégrité des données.

Source : Pixabay. Un candidat à la présidentielle brésilienne est un pro-Bitcoin.

Selon João Amoêdo, la technologie Blockchain peut être utilisée dans diverses transactions telles que les virements interbancaires. Avant sa carrière politique, il a été ingénieur. Il a fondé le parti « New Party » il y a environ dix ans.

Le Bitcoin présente de nombreux avantages

L’une des questions posées à João Amoêdo concerne la sécurité nationale. En effet, depuis un certain temps, les crypto-devises ont été liées à des affaires frauduleuses et de financement du terrorisme. De nombreuses poursuites ont déjà eu lieu dans d’autres pays. Mais selon M. Amoêdo le Bitcoin ne constitue pas une menace pour le système bancaire traditionnel.

Cette devise virtuelle offre de nombreux avantages, a-t-il affirmé. Le Brésil est le plus grand pays d’Amérique du Sud avec plus de 200 millions d’habitants. C’est également la plus grande économie de l’Amérique latine, se classant au 8e rang mondial en termes de pouvoir d’achat. Plus de la moitié de la population travaille. Le taux de chômage est de 6 % au Brésil et le revenu par habitant est d’environ 16 000 dollars par an.

Source :

NewsBitcoin