Les entreprises et les particuliers opérant dans le secteur du minage de Bitcoin ont cessé d’importer des équipements d’extraction dans le pays depuis le début du mois de juillet. Cette information a été confirmée par le service des douanes de Ho Chi Minh-Ville. Cela fait suite aux efforts déployés par le gouvernement afin de mettre en place un dispositif visant à interdire l’importation d’installations minières de Bitcoin au Vietnam.

Ci-après les détails de cette affaire en anglais :

Toutes les plateformes minières ferment leur porte

Au Vietnam, les entreprises et les particuliers ont importé un grand nombre d’appareils de cryptage dans le pays. L’année dernière, le département des douanes de Ho Chi Minh-Ville a enregistré près de 7 000 mineurs de Bitcoin. Selon cette autorité, les opérateurs du secteur ont importé un nombre considérable de matériels de minage depuis le début de l’année. La plupart de ces équipements proviennent de la Chine.

Source : Pixaba. Le minage de Bitcoin se développe au Vietnam.

Plus de 3 000 machines ont été importées cette année, confirme le département des douanes de la ville. En 2017, le Vietnam a en tout importé près de 15 600 appareils. Cela montre l’intérêt des Vietnamiens pour le minage de Bitcoin. Toutefois, cette interdiction pourrait contraindre les plateformes minières à cesser leur activité.

Une loi interdisant l’importation de matériels miniers

Cette interdiction fait suite à la proposition du ministère de l’Industrie et du Commerce du pays. Elle vise à suspendre l’importation de machines d’exploitation minière afin d’améliorer la gestion des transactions monétaires dans le pays. Le ministère a reçu le soutien de quelques autres agences gouvernementales et de la banque centrale vietnamienne.

L’interdiction a été proposée en raison du fait que le ministère des Finances du pays a révélé ses inquiétudes concernant ces appareils. L’utilisation de ces matériels serait difficile à gérer pour les autorités. En avril, le Premier ministre du pays Nguyen Xuan Phuc a appliqué des mesures plus strictes contre les crypto-monnaies.

Source :

NewsBitcoin