Les arnaques aux bitcoins sont de plus en plus nombreuses, à mesure que cette monnaie virtuelle gagne du terrain. En témoigne ce coup de poker géant qui a eu lieu à Nice, où un usager de bitcoins s’est vu échanger ses bitcoins contre 2 millions d’euros en fausses coupures. Si le bitcoin est de plus en plus célèbre, les arnaques autour de cette monnaie le sont chaque jour un peu plus.

Des bitcoins contre 2 millions d’euros en faux billets

Au début de la désormais affaire des bitcoins contre de faux euros, un Sud-Coréen avait été approché à Nice par de potentiels partenaires d’affaires. Ceux-ci lui ont fait miroiter un investissement de 500 000 euros dans sa société de bitcoins basée à Singapour. Cependant, ces « partenaires d’affaires » se sont assez vite ravisés. Proposant à la place dudit investissement une transaction euros contre bitcoins.

Les termes étaient simples. Un versement dans un compte à leur nom à l’étranger, l’équivalent en bitcoins de 2 millions d’euros. En échange de ladite somme en petites coupures. Soit du cash contre de la monnaie virtuelle. La transaction se fit au Grand Hôtel de Nice.

Le Grand Hôtel de Nice – Crédits photo : Booking

Seulement l’affaire a mal tourné. Puisque le Sud-Coréen, dont nous tairons le nom pour des raisons évidentes, a été arnaqué. Celui-ci s’est retrouvé avec des centaines de fausses petites coupures.

Une arrestation tout de même

Baptisé « rip deal » (transaction pourrie) par les policiers, ce type d’arnaque est désormais monnaie courante. Dans le cadre de l’affaire des bitcoins de Nice, un serbe a d’ores et déjà été placé au gnouf.

Ce dernier, déjà connu des services de police, a été écroué dans un hôtel de Cannes. Au volant d’une luxueuse cylindrée, montre de 100 000 euros au poignet. Il menait un train de vie de pacha avec des bitcoins obtenus malhonnêtement.

Source :

ouest-France