Parmi les crypto-devises les plus plébiscitées par les utilisateurs, on retrouve notamment le Bitcoin (BTC), le Litecoin (LTC) ou l’Ethereum (ETH). Ces crypto-monnaies ont tellement la cote que même des membres du Congrès américain détiennent des actifs en ces dernières. Et comme un texte oblige désormais les membres du Congrès à déclarer leurs avoirs en autres devises, ces derniers se sont exécutés. Laissant jaillir une liste assez exhaustive d’élus américains détenant des portefeuilles de crypto-monnaie.

Une obligation de déclaration récente

C’est au mois de juin dernier que le Comité d’éthique de la Chambre des représentants publiait un mémo assez salé. Ce dernier sommait les élus possédant des portefeuilles ou des actions en crypto-monnaies supérieures à 1 000 dollars de les déclarer dans leur déclaration annuelle d’impôts en toute transparence.

Deux membres influents du Congrès détiennent des crypto-monnaies

On compte à ce jour deux membres influents du Congrès qui ont fait le pas en déclarant leurs avoirs en crypto-monnaies. Bob Goodlatte, le président du Comité judiciaire du Congrès US, qui a indiqué depuis la publication du mémo posséder pour l’équivalent de 80 000 dollars en crypto-monnaies. S’il avoue posséder une telle somme sous forme de bitcoins, Bob Goodlatte affirme également détenir du Bitcoin Cash (BCH) et de l’Ethereum.

Steve Wozniak le co-fondateur d’Apple s’intéresse aux Bitcoins – Crédits photo : Flickr

Le second membre influent du Congrès à avoir de la crypto-monnaie n’est autre que Tulsi Gabbard la représentante de l’État d’Hawaii. Cette dernière a officiellement déclaré posséder pour 15 000 dollars de Bitcoins et Litecoins. Il est fort probable que d’autres déclarations suivront, mais pas que dans la sphère politique américaine.

En effet, Steve Wozniak le co-fondateur de la multinationale high-tech Apple a annoncé hier également son intention d’investir et de s’informer de près sur les Bitcoins. Si même le Congrès américain s’y met, autant dire que les crypto-monnaies ne sont pas près de disparaître, malgré leur volatilité.