Les crypto-monnaies ont plus que jamais le vent en poupe, ce qui prête de mauvaises intentions aux pirates informatiques. Ces derniers ont en effet bien travaillé ce week-end, puisqu’au décours d’un piratage digne d’un film hollywoodien des hackers ont réussi à pénétrer l’exchange brésilien Atlas Quantum. En emportant avec eux les données personnelles de centaines de milliers d’utilisateurs.

Bref retour sur l’un des piratages les plus spectaculaires cette année dans le monde des crypto-monnaies.

Quoi de mieux que les réseaux sociaux pour annoncer la nouvelle ?

C’est Facebook qu’ont choisi les responsables d’Atlas Quantum pour annoncer le piratage de leurs bases de données. Le piratage aurait eu lieu samedi 25 août dernier. Piratage qualifié par Rodrigo Marques, CEO d’Atlas Quantum, d’« incident de sécurité majeur ».

Source : Pixabay. La valeur du Bitcoin a évolué en seulement quelques heures.

La firme rappelle cependant qu’il n’y a pas eu de vol de bitcoins ni même une violation des comptes d’échanges. Ce qui soulage quelque peu les dizaines de centaines de milliers d’utilisateurs brésiliens qui font confiance à Atlas Quantum pour trader sur le Forex des crypto-monnaies.

D’autant plus qu’Atlas Quantum est à la tête d’une réserve de 792 bitcoins. Soit l’équivalent de 5 millions de dollars.

Les données de 264 000 comptes d’Atlas Quantum dérobées

Si Atlas Quantum a bien pris soin d’aplanir une stratégie communicationnelle avant de lâcher aux médias le piratage de son exchange, la firme avoue honteusement le fait que 264 000 comptes sont désormais vulnérables.

Les données de ces comptes auraient été exposées aux yeux des hackers. Au total la firme annonce 14 500 comptes piratés en bonne et due forme ainsi que 264 000 comptes exposés. Parmi les données de comptes volées par les pirates informatiques on retrouvait notamment les noms, numéros de téléphone, adresses e-mail et les soldes.

Ce qui laisse présager le pire pour les propriétaires des dits comptes. Il s’agit en effet de la seconde attaque d’envergure en deux semaines, après celle perpétrée par un groupuscule de hackers nord-coréens.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici