Tilman Fertitta, ce nom ne dira sans doute pas grand-chose au commun des Français. Cependant il s’agit de l’un des plus réputés et prolifiques promoteurs immobiliers de Houston au Texas, aux États-Unis. Ce milliardaire et magnat de l’habitat accessoirement propriétaire de l’équipe de basket des Houston Rockets fait depuis quelques jours les choux gras des journaux. Il est le premier au monde à avoir vendu une Bentley en bitcoins.

Un homme riche et puissant

Rares sont les parcelles de terrain ne portant pas le nom de Tilman Fertitta sur le contrat de propriété à Houston. Cet Américain à la tête d’une fortune personnelle estimée à 4,5 milliards de dollars (soit 1 milliard de plus que le locataire de la Maison Blanche) est également comme on peut s’en douter un amateur d’art. Mais aussi de voitures de luxe, dont les Bentley. Il possède d’ailleurs à cet effet un concession automobile.

Celle-ci ne propose que la crème de la crème des écuries Bentley, Bugatti ou Rolls-Royce. Suite à un partenariat avec BitPay, un agrégateur de paiements par crypto-monnaies, la concession automobile de Tilman accepte désormais des règlements en bitcoins.

Et c’est Ken Bridge, un restaurateur réputé de Houston, qui est le premier homme à avoir acheté un Bentley en cette monnaie.

La première Bentley du monde achetée en Bitcoins

Ken Bridge a craqué pour la nouvelle Continental GT de Bentley. Les curieux ne sont pas sans savoir que cette voiture est commercialisée entre 220 000 et 320 000 dollars en version de base. Les options peuvent crever des plafonds hallucinants.

Fervent défenseur des crypto-monnaies, Ken Bridge a fait de son achat une opération de communication. Ce dernier a en effet rappelé le lancement récent d’une plateforme de fidélisation basé sur la blockchain dans ses restaurants. De plus ses restaurants acceptent désormais aux aussi les règlements de commandes par bitcoins.

Source :

Bitcoinist