MyEtherWallet est l’un des principaux agrégateurs de wallets Ethereum. Pour ne pas dire le plus important du secteur. Cette notoriété le soumet donc naturellement à de nombreuses tentatives de piratage, comme toute banque digne de ce nom. Toutefois le succès de MyEtherWallet est tel que les pirates le préfèrent aux banques. MEW aurait durant l’année écoulée enregistré plus de tentatives de piratages que toutes les banques opérant dans le secteur des crypto-monnaies comme des monnaies conventionnelles.

Les crypto-pirates ont un amour particulier pour MyEtherWallet

Avec la croissance des quantités de tokens Ethereum transitant sur MEW chaque jour, pas surprenant que la plateforme soit l’une des plus prisées des pirates. MyEtherWallet enregistrerait en moyenne 30 à 40 tentatives d’intrusion ou de vol par semaine. Avec un pic prononcé courant août dernier.

Piratage informatique – Crédits photo : Pexels

Et ces chiffres ne cessent de croître quotidiennement. Ce qui fait de MyEtherWallet l’un des acteurs les plus vulnérables de la cryptosphère.

Les crypto-investisseurs n’ont rien à craindre, Segasec se charge désormais de la sécurité de MEW

C’est Koala Hemachandra, le fondateur de MyEtherWallet, qui assurait lui-même la sécurité de sa plateforme secondé par son équipe. Ceci depuis la création de MEW en 2016. Face à la multiplication des attaques lui étant dirigées, le fournisseur de wallets Ethereum a dû recruter une entreprise spécialisée dans la sécurisation des plateformes critiques.

C’est Segasec qui a été choisi par MyEtherWallet. Ce dernier, déjà titulaire de nombreux trophées en matière de sécurité informatique, a annoncé surveiller désormais et en permanence 2 746 noms de domaines suspects et susceptibles de devenir dangereux. Autre manière de dire que des plateformes clones de MEW, il y en a un sacré paquet.

Ce partenariat avec Segasec vise à protéger d’une part MEW, d’autre part les ethers des utilisateurs faisant confiance à la plateforme.

Source :

Blockmanity