Un grand nombre de plateformes minières de Bitcoin, annoncées au cours des 12 derniers mois, prétendent traiter plus de terahash par seconde tout en consommant moins d’énergie. Cependant, avec des prix de crypto-monnaies aussi bas, de nombreuses machines nouvellement lancées ne sont pas rentables et beaucoup n’ont même pas encore été expédiées.

Les cinq plateformes minières rentables

Les prix des crypto-devises ont connu des jours meilleurs alors que les marchés des devises numériques tout au long de l’année 2018 ont affiché une longue tendance baissière. De nombreuses crypto-devises utilisant l’algorithme d’extraction SHA-256, telles que Peercoin, Bitcoin et Bitcoin Cash ont perdu de leur valeur. Les prix des devises virtuelles étant si bas, de nombreux équipements miniers annoncés cette année ne génèrent aucun profit et certaines machines ne peuvent pas être achetées sur le marché libre.

Voici les détails de cette nouvelle en anglais :

Selon les statistiques en temps réel d’Asicminervalue, seuls cinq plateformes minières réalisent des bénéficies et deux d’entre elles ne sont pas encore disponibles sur le marché. Ce site utilise une combinaison de données différentes, dont les coûts électriques, les difficultés des réseaux actuels, les récompenses globales et les taux de change pour déterminer si certaines machines ASIC sont rentables ou non.

Des machines avec des gains importants de Terahash

Les machines les plus rentables du lundi 10 décembre 2018, trois semaines avant le début de l’année 2019, sont fabriquées par les sociétés Ebang, Bitmain, Innosilicon et Asicminer. L’Ebit E11 ++ d’Ebang est actuellement l’appareil minier le plus rentable du marché avec 44 terahash par seconde et consomme 1 980 W.

Le E11 ++ est actuellement disponible sur le marché libre auprès de deux sociétés, mais un fournisseur ne prend que des précommandes. L’Asicminer 8 Nano Pro est une autre machine qui traite 44 terahash par seconde, mais consomme 2 100 W. Enfin, Bitmain affirme que la machine Antminer S15 produit environ 28 terahash par seconde, avec une consommation électrique de 1 596 W.

Source :

NewsBitcoin