Le géant japonais de l’Internet, GMO, a annoncé qu’il n’allait plus développer, fabriquer et vendre des machines d’extraction de crypto-devises. La société continuera toutefois d’exploiter ses mines, mais relocalisera son centre minier dans une région où l’énergie est plus propre et moins chère.

Quitter le secteur des équipements miniers

À la suite d’une réunion du conseil d’administration, la société GMO a annoncé mardi qu’elle ne développera plus, ne fabriquera et ne vendra plus de machines d’extraction. La société a enregistré une perte considérable de 218 millions de dollars liée à ces activités le quatrième trimestre de l’exercice se terminant en décembre 2018. En ce qui concerne les marchés actuels des équipements miniers, l’environnement est de plus en plus concurrentiel en raison de la baisse de la demande due principalement à la régression du prix des crypto-devises.

Voici les détails de cette nouvelle en anglais :

La société s’attend à ce qu’il soit difficile de récupérer les actifs liés à l’exploitation des devises numériques en vendant des machines d’extraction. Elle a donc décidé d’interrompre le développement, la fabrication et la vente d’équipements d’extraction. GMO a indiqué en outre avoir acheté des machines et payé les coûts nécessaires à la fabrication de ses matériels. Avec la décision de quitter le secteur, GMO a révélé qu’elle transférerait les actifs liés à MP18, une société faisant partie du groupe Tani Electronics Corporation.

Le secteur de l’exploitation minière

Pour son activité minière interne lancée en décembre dernier, GMO a affiché une perte d’environ 150 millions de dollars pour le quatrième trimestre de l’exercice clos en décembre 2018. La société a expliqué que la rentabilité de son activité minière interne a diminué en même temps que le prix des devises numériques.

GMO a extrait 696 Bitcoins et 400 Bitcoin Cash en novembre. Son hashrate n’a cessé de croître comme prévu, comme le montre son dernier rapport minier interne. La société compte introduire les machines d’extraction d’autres fabricants dans son centre.

Source :

NewsBitcoin