La banque centrale des Pays-Bas se prépare à superviser le secteur cryptographique du pays. La banque a demandé aux opérateurs de crypto-échanges et aux fournisseurs de portefeuilles de se présenter et de fournir des informations. Une fois la loi entrée en vigueur, ces opérateurs seront tenus de s’inscrire auprès de la banque centrale pour poursuivre leurs activités.

La banque centrale supervise les entreprises de crypto

La banque centrale néerlandaise (DNB) a annoncé mardi qu’elle se préparait à commencer à superviser les échanges cryptographiques et les fournisseurs de portefeuilles de garde. La DNB a ajouté qu’elle évaluerait également les membres du conseil d’administration, certains actionnaires et d’autres décideurs. En outre, ces sociétés doivent démontrer que leurs processus sont efficacement conçus pour prévenir le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, et que les membres des conseils d’administration et les autres décideurs politiques gèrent ces processus de manière adéquate.

Voici une vidéo en anglais montrant l’annonce de la banque centrale :

Ces exigences découlent de la cinquième directive européenne contre le blanchiment d’argent (AMLD5), a expliqué la banque, ajoutant qu’elle était tenue de superviser les activités de cryptographie en vertu de cette directive et de son application dans le droit néerlandais. Réitérant que les exigences doivent être appliquées au plus tard le 10 janvier de l’année prochaine, la banque a précisé que l’objectif est que la loi modifiée entre en vigueur à cette date. Cela signifie que les exigences s’appliquent à compter de cette date et que les parties doivent également s’enregistrer à compter de cette date.

Quels fournisseurs sont invités à se présenter ?

Avec l’annonce de mardi, la DNB a également demandé des informations aux opérateurs de crypto business avant le 23 septembre.

Des notifications sont demandées à quiconque offre des services pour l’échange de monnaies virtuelles ou fiduciaires aux Pays-Bas à titre professionnel ou commercial, et quiconque propose des portefeuilles de garde aux Pays-Bas à un professionnel, a expliqué la banque. Le premier inclut les centraux, les intermédiaires et les fournisseurs de guichets automatiques.

Source :

NewsBitcoin

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE