Bakkt est une plateforme d’échange de contrats à terme (futures) Bitcoin, détenue par l’ICE (Intercontinental Stock Exchange), maison mère du NYSE. Après deux délais et plus d’un an d’attente, Bakkt est aujourd’hui opérationnel.

Un lancement plébiscité

La plateforme devait initialement voir le jour fin 2018, et a du faire face à des complications réglementaires. De nombreux investisseurs ont attendu avec impatience le lancement de Bakkt. En effet, contrairement aux contrats du CME Group réglés en cash, ceux de Bakkt fonctionnent avec un règlement physique.

Cette simple différence est un changement de taille. En effet, cela signifie que les investisseurs seront payés en Bitcoin à l’expiration du contrat, et non en équivalent cash. Ainsi, selon le succès de Bakkt, ce système pourrait renforcer considérablement le volume de Bitcoin échangés, favorisant une montée en valeur de l’actif.

Ce constat est partagé par de nombreuses personnalités, dont par exemple Scott Melker, crypto-trader chez Texaswest :

 

Une voie d’accès royale pour les institutionnels

L’aspect vraiment unique de ces contrats dérivés est leur expiration à un jour. Le Bitcoin sera délivré dans le deuxième jour ouvré après la date du contrat. Ainsi, cela permettra aux institutions d’acheter et de vendre du bitcoin d’une manière bien plus familière que via les plateformes crypto traditionnelles, tout en conservant certains avantages, comme la possibilité de shorter.

Tomas Lee, co-fondateur de Fundstrat, soutient que Bakkt favorisera la confiance entre institutions et crypto :

De même, l’éternel soutien des crypto-monnaies John McAfee affirme que cela fournira aux institutions “un niveau de confiance jamais atteint auparavant” :

Rappelons également que Bakkt a construit de solides partenariats pour concrétiser sa plateforme. En autres, ces derniers incluent par exemple le Boston Consulting Group (BCG), Microsoft ou Starbucks.

Le but ultime de Bakkt est de créer un écosystème permettant aux individus d’utiliser les crypto-monnaies de manière quotidienne en sécurité. Vous l’aurez compris, les futures bitcoin ne constituent que le premier produit de la plateforme, qui va désormais poursuivre ses ambitions.

A l’écriture de ces lignes, Bakkt a enregistré environ 24 BTC de volume avec la vente des contrats.

Retrouvez un récapitulatif du lancement lancement dans la vidéo ci-dessous :