Le 23 septembre, le réseau Bitcoin a été victime d’un mystérieux flash crash de son hash rate. La puissance du réseau a fortement chuté, de 98.000.000 TH/S à 57.700.000 TH/s, laissant dubitatifs de nombreux experts.

La situation s’est rétablie depuis, même si on est loin du record récent du 18 septembre à plus de 102.000.000 TH/s, comme les chiffres de blockchain.com le montrent :

hash rate de BTC
flash crash du hash rate de BTC – source blockchain.com

Pourquoi le hash rate de BTC a chuté ?

Ce flash crash a surpris en raison de la tendance haussière de la puissance de hachage du réseau Bitcoin qui avait démarré au début de l’été. Comment l’expliquer ? Plusieurs hypothèses sont avancées.

Mise à jour du firmware des S9

Il y a tout d’abord celle d’un utilisateur de Cointelegraph dénommé Jeff Brandt, qui a proposé une explication sur l’article qui mentionnait la nouvelle. En bref, la prochaine augmentation de la difficulté, qui était alors prévue dans 2 jours, signifiait que les mineurs S9 (qui représentent environ 50 % de la puissance de calcul du réseau) ne seraient plus rentables. La semaine dernière, un nouveau firmware a été publié. Depuis, les grands mineurs ont travaillé d’arrache-pied afin de mettre à jour environ 3 millions de machines avec le nouveau firmware permet d’optimiser au maximum l’Antminer S9.

Un souci de méthodologie

Selon Christopher Bendiksen, responsable de la recherche de CoinShares, le flash crash est à remettre sur le compte de la méthodologie de calcul :

« Le hash rate de Bitcoin n’est pas un chiffre tangible. Il ne peut être qu’estimé sur base de l’intervalle entre les blocs précédents. Le délai de création des blocs varie en fonction de la loi de Poisson, ce qui peut parfois créer de gros écarts d’intervalle. Si plusieurs blocs lents se succèdent, cela signifie que l’estimation du hash rate peut chuter. »

Dans un tweet suivant, il a précisé que le graphique du hash rate en dents de scie est simplement la conséquence des variations inhérentes au mining de type Proof-of-Work. Pour avoir des chiffres plus proches de la réalité, il suggère d’utiliser une moyenne mobile à 7 ou 14 jours.

Qu’est-ce que le hash ? Une vidéo pour aller plus loin

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici