Microsoft et Intel soutiennent un système de récompense en tokens, créé par l’Enterprise Ethereum Alliance (EEA).

L’EEA crée un nouveau système de récompense en tokens

L’EEA est un consortium de plus de 450 entreprises (JP Morgan, Accenture, Microsoft…), proposant une version privée de la blockchain Ethereum. Son but est d’aider les entreprises à construire des applications sur la technologie.

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE

Ainsi, le consortium a partagé hier son initiative de créer un système de récompense en tokens en tant qu’incitation économique pour les entreprises. Présenté durant la conférence annuelle Devcon 5, le produit permet d’accorder des récompenses pour une participation active à un consortium. Les géants Microsoft et Intel sont partenaires du projet.

En effet, dans les consortiums il n’est pas rare que les plus avancés techniquement ne veuillent pas partager leurs découvertes avec le reste des entreprises. Il y a souvent de nombreux absents et les initiatives stagnent.

Récompenser l’investissement dans les consortiums

Michael Reed, manager du programme blockchain chez Intel, mentionne : “Cela peut être appliqué à n’importe quel consortium pour inciter au travail d’équipe. L’exemple que nous utilisons actuellement est un consortium de développement logiciel comparable à EEA. Nous essayons d’encourager des comportements comme éditer et contribuer aux spécifications, développer et ajouter du code. Bien sûr, il est également possible d’ajouter des pénalités pour négativité. Par exemple, pour un manque de contribution, de revue ou des retards sur les deadlines”. 

CoinTelegraph avait déjà rapporté l’utilisation de tokens pour récompenser les entreprises et les individus pour leurs efforts. Ainsi, la ville de Vienne développe par exemple un système blockchain de récompense en tokens depuis début 2019, dans le cadre d’un programme d’incitation local.

Retrouvez une présentation de l’EEA sur la chaîne Youtube du consortium ci-dessous :

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE