Une conférence blockchain qui sera organisée dans la capitale anglaise n’a pas encore démarré qu’elle fait déjà des remous. La pomme de discorde repose sur l’invitation de Craig Wright, le créateur controversé de Bitcoin SV qui prétend être l’inventeur de Bitcoin, Satoshi Nakamoto.

Craig Wright, persona non grata pour de nombreux poids lourds de la blockchain

Non seulement la présence de Craig Wright, baptisé Faketoshi par ses adversaires, n’est pas souhaitée. Mais c’est surtout l’intitulé de l’une de ses interventions qui a fait bondir. À savoir « Quel était votre objectif, en tant que Satoshi, lorsque vous avez écrit le whitepaper ». Les organisateurs se sont empressés de supprimer de leur site Internet le descriptif de cette discussion. Elle devrait avoir lieu entre 2 sujets bien plus consensuels, à savoir « Quel est le wallet crypto idéal » et « Ce qu’il faut faire pour devenir milliardaire ».

Un panel sélectionné pour obtenir des étincelles ?

Parmi les autres personnalités notables qui doivent s’exprimer durant cette conférence, il y a Brock Pierce, Tim Draper, John McAfee et Tone Vays. Ce dernier, bien connu pour être un maximaliste de Bitcoin, devrait être le seul avocat de BTC présent. Il a été déjà critiqué pour avoir confirmé sa participation. Notamment par Charlie Lee de Litecoin, qui lui a rappelé sur Twitter que de nombreux experts avaient promis de ne jamais participer à une conférence qui invite « Faketoshi ».

Vays a rétorqué qu’il n’a aucun problème à défendre Bitcoin face à des arnaqueurs (sic) qui se trouvent sur le même podium. Le panel semble avoir été composé afin d’obtenir des étincelles. On ignore si cette conférence sera intéressante sur le fond, mais sur la forme le spectacle semble d’ores et déjà garanti. N’oubliez pas le pop-corn.

 

Source :

CCN

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici