Lamborghini, la marque automobile qui représente le Saint Graal d’une frange importante de la communauté des traders de crypto-monnaies, va recourir à la chaîne de blocs pour dresser l’historique de ses voitures.

La chaîne de blocs pour enregistrer l’historique des Lamborghini

L’annonce a été faite ce 19 novembre par le constructeur de supercars. Automobili Lamborghini va utiliser la plate-forme blockchain privée Salesforce pour tracer l’authenticité des Lamborghini d’occasion vendues sur le marché.

« Lorsqu’une Lamborghini est revendue, le véhicule fait l’objet de 800 à 1.000 vérifications de certification au siège de Lamborghini en Italie, à Sant’Agata Bolognese, » indique le communiqué de presse du constructeur.

Garantir l’authenticité des Lambo

Pour s’assurer que les acheteurs font l’acquisition d’une Lambo authentique, dotée de pièces originales, la société doit employer un large réseau d’acteurs de l’automobile afin de documenter l’historique de chaque véhicule. Concessionnaires, maisons de vente aux enchères, garages, photographes et autres intervenants sont requis afin de maintenir cet historique. La chaîne de blocs pourrait, selon Lamborghini, faciliter la compilation de ces informations auprès de ces différents acteurs, ainsi que garantir l’authenticité des données.

Dans le futur, « chaque véhicule disposera d’une fiche numérique immuable. Elle compilera historique des entretiens, des réparations, des propriétaires et plus encore, » selon Salesforce. Les Lamborghini seront également « protégés contre les éventuelles contrefaçons. »

Paolo Gabrielli, responsable du service après-vente de Lamborghini, a affirmé que sa firme s’intéresse toujours aux nouvelles technologies. « La chaîne de blocs Salesforce va nous permettre d’innover encore plus, d’accélérer l’authentification des Lamborghini plus vite que jamais. »

Salesforce : un projet blockchain sous Hyperledger

Salesforce a dévoilé sa chaîne de blocs de type Enterprise en mai dernier. Elle est basée sur la technologie Hyperledger Sawtooth. Salesforce permet à ses clients de créer leur propre chaîne de blocs via des modules drag-and-drop. Lamborghini est devenu le 4e client de Salesforce après l’université de l’Arizona, IQVIA et l’agence de notation S&P Global.

Hyperledger Sawtooth expliqué en vidéo

Source :

CoinDesk

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici