Gladius (GLA), un projet blockchain qui avait pour ambition d’offrir une solution décentralisée contre les attaques DDOS, vient d’annoncer qu’elle mettait la clé sous le paillasson. Et ce, quelque mois après avoir trouvé un accord avec la SEC concernant la vente non enregistrée d’une valeur mobilière.

Table des matières

Plus de 12 millions dépensés en moins de 2 ans ?

En décembre 2017, ce projet basé à Washington a levé 12,7 millions de dollars. Gladius avait pris ensuite l’initiative de contacter la SEC afin de se mettre en ordre. Au vu de cette démarche, le gendarme américain avait décidé de ne pas pénaliser financièrement le projet. Cependant, l’accord prévoyait le remboursement des fonds restants aux investisseurs.

Mais après avoir obtenu des reports, Gladius vient subitement d’annoncer qu’il n’y avait plus de fonds disponibles, et donc la dissolution de l’entreprise. La première date butoir fut fixée au 20 mai 2019. Un report jusqu’au 18 novembre fut ensuite accordé. L’annonce a eu lieu peu de temps après cette date, on ignore si la firme a enregistré une déclaration auprès de la SEC, comme prévu dans l’accord.

Le communiqué de Gladius

Voici le communiqué de Gladius, publié dans Telegram et visible sur son ex-site gladius.io :

« Nous avons le regret de vous informer que Gladius Network LLC a cessé ses opérations avec effet immédiat, et a demandé sa dissolution. Malgré tous nos efforts, la société ne dispose plus des fonds nécessaires afin de poursuivre ses opérations. Notre code sera disponible sur GitHub durant les 3 mois à venir. Nous restons convaincus du pouvoir de notre technologie. Si quelqu’un souhaite poursuivre le projet, nous en serions heureux. »

De nombreux investisseurs crient à l’exit scam. Ils pensent que les fondateurs ont reculé l’échéance afin de siphonner les fonds restants. Une action juridique à l’encontre de Gladius n’est pas à exclure.

Gladius en vidéo

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici