Le Bitcoin ne cesse de se développer dans de nombreux pays. Contrairement aux États-Unis, la Corée du Sud ou encore le Japon, le marché français connaît un retard en matière de crypto-devises. Cependant, l’Hexagone prend conscience de l’importance de ces crypto-monnaies dans l’économie actuelle.

Mais les Français seraient-ils d’accord avec le fait de recevoir leur salaire en Bitcoin ? Une étude a été menée par le site Qapa pour répondre à cette question. Selon cette étude, plus de la moitié des Français ont déjà entendu parler des devises virtuelles. Cela signifie donc un intérêt des Français pour le Bitcoin et les autres crypto-devises.

Ci-dessous une vidéo relatant ces faits :

Les hommes sont plus intéressés

D’après cette étude, près de 26 % des hommes seraient d’accord avec le fait de recevoir des crypto-monnaies en guise de primes, contre 22 % pour les femmes sondées. Par ailleurs, 14 % des hommes accepteraient de percevoir 10 % de leur salaire en crypto-devises.

Source : Pixabay. La France est-elle prête à rémunérer les salariés en Bitcoin ?

Plus de 60 % des hommes sondés se disent prêts à discuter d’un salaire en Bitcoin avec leurs employeurs. Les Français compris entre 18 et 30 ans sont les plus enclins à percevoir une partie de leur salaire en crypto-monnaies. Les personnes âgées de plus de 60 ans sont beaucoup plus réticentes.

La France doit encore se familiariser avec les crypto-devises

Il va falloir attendre avant de voir des entreprises proposer des Bitcoins en guise de salaire en France. Selon le code du travail français, seules les monnaies ayant cours légal peuvent être utilisées pour le versement du salaire.

Les crypto-devises n’ont encore pas de cadre juridique dans l’Hexagone. Ceci n’est pas le cas pour le groupe japonais GMO Internet qui a pu proposer à ses employés des rémunérations en Bitcoin. Cependant, si la législation française ne permet pas encore le versement du salaire en devises numériques, l’idée d’un bonus ou d’une prime sous cette forme est envisageable.

Source :

Forbes