Les autorités fiscales sud-africaines travaillent à améliorer le suivi des traders de crypto-devises et de leurs transactions afin de vérifier s’ils paient des impôts. Selon un haut responsable de ce département, l’agence étudie les moyens de mieux identifier ceux qui tirent profit du commerce de devises numériques et vérifient s’ils échappent à la fiscalité.

Si vous avez manqué cette nouvelle, voici une vidéo en anglais donnant plus de détails :

L’identification des commerçants de crypto-devises

Le service des recettes fiscales sud-africain (SARS) étudie activement les moyens d’identifier les personnes qui négocient des devises virtuelles pour déterminer si elles sont assujetties aux taxes sur le revenu. Lors d’une conférence organisée par l’Institut des auditeurs internes à Sandton cette semaine, le commissaire par intérim du SARS, Mark Kingon, a déclaré que l’essentiel est d’identifier les investisseurs de crypto-devises.

Source : Pixabay. Imposition des crypto-monnaies en Afrique du Sud.

Selon ce haut responsable, l’identification est le problème principal. Il a poursuivi en expliquant que comme la plupart des commerçants utilisent les cartes de crédit pour acheter des crypto-devises. Et une fois qu’un commerçant non conforme est identifié, le SARS peut lancer une enquête. Mark Kingon a aussi expliqué que même si l’agence a ses propres procédures pour détecter les traders, l’identification n’est pas toujours simple. De nombreux investisseurs sud-africains utilisent en effet des comptes bancaires et réalisent leurs transactions dans d’autres pays.

Les revenus cryptographiques sont imposés

Au début de l’année, le SARS a décidé que les règles fiscales habituelles devraient s’appliquer aux revenus et aux bénéfices liés aux crypto-monnaies. Les contribuables du pays ont été informés qu’ils devraient inclure les gains et les pertes résultant du commerce de devises virtuelles dans le revenu imposable.

La popularité des devises numériques continue de croître en Afrique du Sud. Le besoin de clarté en matière de crypto-devises a aussi augmenté. En juillet, le département du trésor sud-africain a proposé plusieurs amendements pour essayer de réglementer ce marché. Selon les médias locaux, une proposition viserait à exempter les traders de crypto-devises de la TVA.

Source :

NewsBitcoin