La Belgique fait partie de ce cercle très fermé de nations s’attelant désormais à offrir un environnement plus sain à leurs populations. Déjà à la tête d’un projet visant à terme à produire des navires marchands commerciaux plus verts, le pays abrite dorénavant une installation minant de la crypto-monnaie écologique. Plus respectueuse de l’environnement et à l’empreinte carbone la plus infime.

Le minage des crypto-devises, un enjeu climatique désormais

Peu d’utilisateurs des crypto-devises sont conscients de l’impact que leur activité a sur notre environnement. Comme nous l’expliquions déjà si bien dans ce billet en rapport avec la pollution générée par le minage, l’activité qui permet d’extraire des devises virtuelles est hautement énergivore.

Considéré comme pionnier en France dans le secteur de l’actualité consacrée au monde de demain, VivreDemain soulignait en effet dans un récent billet le fait que toute cette énergie soit consommée en grande partie par les installations nécessaires pour miner de la crypto-monnaie. Soit les ordinateurs. Ceux-ci du fait de leur puissance exponentielle, ont besoin d’énormes quantités d’électricité pour fonctionner de façon optimale en produisant des devises virtuelles.

Source : Pixabay. L’importation d’équipements dédiés aux minages de Bitcoin est interdite au Vietnam.

Il faut donc de colossales proportions d’électricité pour produire très peu de crypto-monnaie. Et c’est bien là l’enjeu prochain de la recherche autour des crypto-devises. Trouver un moyen de concilier leur extraction du Web et le respect ou protection de l’environnement. Ou tout simplement de réduire la consommation énergétique du minage.

Une starup belge qui fait elle aussi dans le minage de cryto-monnaie a trouvé la parade afin de produire de bitcoins écologiques.

NR Mine mine de la crypto-monnaie écologique

Basée dans la ville de Liège en Belgique, NR Mine est comme son nom le laisse aisément suggérer, une startup axée sur le minage de crypto-devises. Dans un élan écologique la firme en lieu et place de l’électricité produite par le réseau national se sert d’une source renouvelable pour alimenter son parc à machines de minage.

NR Mine se sert en fait de des excédents d’électricité générés par les panneaux solaires faisant partie du réseau de distribution belge. Le but premier est de produire de la crypto-monnaie en limitant son empreinte carbone sur la planète. Si l’idée est loin d’être folle elle pourrait inspirer d’autres mines à crypto-devises à sauter le pas et elles aussi produire de la crypto-monnaie écologique.

Source :

VivreDemain