L’un des hauts responsables de Bitconnect vient d’être arrêté en Inde et sera prochainement jugé. L’homme est considéré comme étant à l’origine d’une très grave arnaque, ce dernier ayant séduit de nombreux investisseurs indiens et sud-asiatiques avec des promesses totalement impossibles à tenir.

Une arrestation médiatisée

C’est le journal Times of India qui a annoncé la nouvelle ce lundi 20 août 2018. On apprend en effet que Divyesh Darji, responsable de Bitconnect pour l’Inde, a été arrêté par les forces de l’ordre et sera prochainement jugé. Il serait à l’origine de l’une des plus grandes arnaques de ces dernières années dans le pays.

Pixabay – mohamed_hassan / Bitconnect est à ce jour la plus grande escroquerie en lien avec les crypto-monnaies.

En effet, Bitconnect a promis aux investisseurs que les crypto-monnaies représentaient la meilleure échappatoire possible dans le cadre de la crise économique du pays. Mais le souci majeur, c’est que la société spécialisée dans les crypto-monnaies a appâté les investisseurs avec des intérêts mensuels qui s’élevaient à 60 %. Malheureusement, tout se passait bien jusqu’à ce que le Bitcoin s’effondre en janvier dernier.

Un effondrement dramatique

Il s’agissait donc en réalité d’une gigantesque escroquerie. Les premières victimes ont bien entendu été les investisseurs qui avaient fait confiance à Bitconnect. Lorsque tout s’est effondré, c’est Divyesh Darj qui a été tenu comme principal responsable. Il a trouvé refuge à Dubaï, mais il a finalement été intercepté à l’aéroport international de New Delhi il y a quelques jours.

Pixabay – vjkombajn / D’autres responsables sont encore activement recherchés.

Plusieurs autres responsables sont activement recherchés dans le monde entier. Il faut savoir que le taux garanti en termes de rendement annuel ne dépasse jamais les 15 % et donc qu’une promesse comme celle faite par Bitconnect était un véritable leurre. Nombreux sont ceux à l’avoir appris à leurs dépens.

L’affaire Bitconnect ne fait que commencer et risque malheureusement de s’éterniser. On va certainement en entendre parler encore durant de longs mois…

Source :

CryptoVest