La dernière vague de mesures de répression de la part du gouvernement chinois s’est poursuivie. Le service de traitement des paiements mobiles d’Aplipay a été fermé. Les comptes liés au commerce de crypto-devises ont été interdits. Le service de traitement des paiements en question est Alipay, basé à Hangzhou en Chine, et appartient à la multinationale Alibaba, l’une des sociétés les plus influences au monde.

Selon le rapport de presse susmentionné, Alipay va maintenant imposer des restrictions, voire interdire totalement les comptes liés aux échanges de devises numériques. Et afin d’éviter ce type de commerce sur la plateforme de paiement, Alipay va surveiller de près les comptes suspects et installer un système d’inspection des sites.

Une nouvelle relayée par la communauté crypto

Après l’annonce du gouvernement chinois concernant l’interdiction des échanges de crypto-monnaies, les traders engagés ont dû faire preuve de créativité. Red Li, le co-fondateur de 8BTC, une communauté populaire d’amateurs de crypto-devises et de la technologie Blockchain basée en Chine, a confirmé cette restriction en relayant les nouvelles sur son compte Twitter.

Ci-dessous la vidéo relatant cette affaire :

Ant Financial, qui gère Alipay, considère que le trading de devises virtuelles représente un risque important pour ses utilisateurs. En plus de surveiller ces comptes, Ant Financial envisage également de créer un module d’éducation à la prévention des risques.

Ce n’est pas la première tentative de la Chine pour stopper le développement des devises numériques

Il est devenu évident que cette initiative n’est que l’une des tentatives du gouvernement chinois pour empêcher le développement des crypto-monnaies, qu’il considère évidemment comme une menace pour les systèmes financiers traditionnels du pays.

Selon les médias locaux, le bureau national chinois de Fintech Risk a récemment identifié 124 plateformes d’échanges de crypto-monnaies encore disponibles sur le territoire chinois. Alors que la Chine a interdit à maintes reprises les échanges de devises virtuelles à l’étranger, le pare-feu du pays a rapidement englouti l’accès à ces sites.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici