Le département des agences de réglementation du Colorado a enquêté sur trois sociétés pour avoir promu des ICO non enregistrées dans l’État. Ces investigations entrent dans le cadre d’une lutte contre les entreprises frauduleuses qui cherchent à gagner rapidement de l’argent. Les trois sociétés ne se sont pas présentées à une audience pour présenter des éléments de preuve demandés par le commissaire.

Des ICO ne respectant pas la réglementation

Des membres de la division de sécurité du département des agences de réglementation du Colorado (DORA) et du groupe de travail sur l’ICO ont enquêté sur les entreprises de crypto-monnaies. Ces dernières auraient lancé des ICO non enregistrées auprès des autorités compétentes. Le groupe de travail a été créé en mai pour identifier les sociétés ou les particuliers susceptibles de présenter un risque pour les investisseurs du Colorado.

Ci-dessous une vidéo en anglais donnant plus de détails concernant cette affaire :

Selon le commissaire des valeurs mobilières du Colorado, cette enquête entre dans le cadre d’une investigation sur les sociétés présumées frauduleuses. Les trois entreprises concernées sont Bionic Coin, Sybrelabas et Global Pay Net. Une ordonnance du tribunal exige la restitution de preuves justifiant la légalité de leurs opérations. Selon un porte-parole du DORA, aucune entreprise n’a encore répondu à cette audience de justification.

Qui sont ces trois entreprises ?

Les trois entreprises sont spécialisées dans les crypto-monnaies. Bionic Coin est un site web ayant lancé une ICO permettant aux investisseurs d’acheter une nouvelle devise numérique, baptisée ERC20. Son projet est de développer un système de paiement instantané.

Quant à Sybrelabs, aussi connue sous le nom de Cryptoarb, elle est censée être basée dans le Cambridgeshire, au Royaume-Uni. La société veut lancer une plateforme d’échanges. Enfin, Global Pay Net qui prévoit de lancer une plateforme financière internationale basée sur la technologie Blockchain. Les ICO lancées par ces sociétés semblent être une escroquerie, a indiqué le DORA.

Source :

NewsBitcoin