Grande nouvelle pour les investisseurs iraniens. En effet, il semble que la banque centrale soit en train de décider de lever les interdictions liées aux crypto-monnaies. Cette décision pourrait entrer en vigueur dès le mois prochain et de nouvelles réglementations verraient le jour.

Une interdiction compliquée

Quelques semaines avant l’été, la monnaie iranienne, le rial, connaissait des moments compliqués. La volatilité était une triste réalité, et les populations s’intéressaient de près aux crypto-monnaies. La monnaie avait en effet connu une forte dépréciation face au dollar. Mais la banque centrale avait interdit la vente et l’achat de monnaies virtuelles.

Pixabay – Geralt / L’interdiction de la banque centrale a sanctionné le pays.

Le problème, c’est que cette interdiction a sanctionné tout le pays et a eu des répercussions économiques importantes. On se souvient par exemple de Total qui s’est désengagé de certains projets d’investissement de plusieurs milliards de dollars ! Et il en fut de même pour PSA, Airbus ou encore Renault. C’est pour cette raison que l’Iran envisage de réintroduire les crypto-monnaies.

Un dossier à nouveau ouvert

Nasser Hakimi, le directeur de l’innovation de la banque centrale iranienne, est ainsi sorti du silence pour annoncer qu’une nouvelle réglementation sur les crypto-monnaies pourrait être mise en place dès le mois de septembre. Il a ainsi déclaré : « Le Conseil supérieur pour la lutte contre le blanchiment d’argent (AML) a imposé une interdiction des crypto-monnaies, car elles suscitaient de nombreux débats concernant le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent. Mais après examen du gouvernement il semblerait que cette interdiction soit levée prochainement. » 

Pixabay – typographyimages / La nouvelle réglementation devrait voir le jour courant septembre.

L’Iran aurait également pour ambition de lancer sa propre monnaie virtuelle. Ce projet a été mené à la demande du président en place, Hassan Rouhani. D’après les dernières informations transmises officiellement, la monnaie numérique serait prête et serait lancée d’ici peu pour faciliter le transfert d’argent sans avoir à s’appuyer sur le dollar.

L’Iran revoit donc très clairement ses positions sur les crypto-monnaies. Il va falloir patienter pour connaître les tenants et les aboutissants de cette nouvelle réglementation.

Source :

News Bitcoin