Considérée par CoinMarketCap comme la plus grande plateforme d’échange de crypto-monnaies de Corée du Sud et la cinquième plus importante du monde, Bithumb a du fait de son retentissant succès dû stopper l’enregistrement de nouveaux utilisateurs. La plateforme, après des semaines de travail acharné et surtout d’investissements, accepte de nouveau l’inscription de nouveaux venus.

Depuis ce jeudi 30 août, l’exchange reçoit à nouveau des utilisateurs à l’inscription toute fraîche. Et c’est la communauté qui en est très heureuse.

Bithumb, bref retour sur les raisons de l’arrêt des inscriptions

Il faut remonter à juin dernier pour comprendre ce qui poussa Bithumb à mettre un terme, du moins temporairement, à l’enregistrement de nouveaux membres. L’exchange a en effet été victime il y a deux mois d’un piratage qui ne l’a pas laissé en grande forme. Pour cause, une bagatelle de 30 millions de dollars en crypto-monnaies avait été dérobée.

Une plateforme de trading de crypto-monnaies – Crédits photo : Flickr

Si l’exchange avait à l’époque réussi à remettre la main sur 13 millions de dollars, les 20 millions restants se sont évanouis dans la nature. Sans laisser la moindre trace. Et surtout, entraînant quelques recours de la part des utilisateurs. Ce qui força Bithumb à stopper net l’enregistrement de nouveaux utilisateurs.

Un retour en demi-teinte, mais réussi

L’incident a eu de nombreuses répercussions néfastes sur l’activité de Bithumb. Ce dernier a dû faire face à des déboires bancaires. Car affilié à des banques du pays qui garantissaient la stabilité de son business.

Pour pouvoir reprendre ses activités Bithumb a dû négocier et signer de nouveaux accords bancaires. Dont un avec la très sérieuse NH Nonghyup Bank. Ce qui lui a permis de lever jusqu’à 35 millions de bénéfices net et des deniers sur le marché des obligations.

Dorénavant, Bithumb est de retour mais entend gérer séparément les actifs des investisseurs, leurs intérêts et leurs dépôts. Dans l’optique de se prémunir d’un incident similaire à celui de juin.