Le député Daniel Labaronne vient de sortir du silence pour s’adresser à Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, en publiant une question au Journal officiel ce mardi 28 août. Il se demande si le cadre législatif actuel encadrant les publicités des crypto-monnaies est réellement adapté à la situation.

Une épineuse question

Les crypto-monnaies ont posé de nombreuses questions d’un point de vue réglementaire au début de l’année. Plusieurs décisions ont été prises concernant notamment la publicité, mais est-ce réellement adapté à la situation ? En effet, on se souvient par exemple de Nabilla qui faisait la promotion du Bitcoin via son compte Snapchat. Elle incitait ses fans à investir et expliquait que c’était la monnaie du futur. Si les choses se sont calmées, les questions concernant la publicité pour les monnaies virtuelles restent entières.

Et c’est justement le point que soulève le député d’Indre-et-Loire dans sa question posée au ministre de l’Économie et des Finances. Il demande à obtenir des précisions sur le niveau actuel de l’encadrement de ces crypto-devises en se fondant notamment sur le fait que le Bitcoin a perdu beaucoup de valeur et que les investisseurs en ont subi les lourdes conséquences. L’élu se demande donc s’il ne faut pas limiter les risques pour les investisseurs en contrôlant plus étroitement les publicités pour les crypto-monnaies.

Pixabay – vjkombajn / Ce député se demande si la publicité pour les crypto-monnaies est réellement encadrée dans notre pays.

La légitimité de la publicité

L’élu d’Indre-et-Loire va encore plus loin en expliquant qu’aucune entreprise ne peut garantir un rendement minimum avec un investissement dans les crypto-monnaies. Et donc, les annonces publicitaires ne semblent pas réellement légitimes. Malheureusement à ce jour, aucune réglementation claire n’existe à ce sujet, ce que regrette vivement le député.

L’homme politique aborde notamment le délicat sujet des réseaux sociaux qui ne sont pas régulés par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, contrairement à la télévision. Il existe un certain flou juridique autour de la publicité pour les crypto-monnaies, que ce soit au niveau français ou au niveau européen. Et c’est pour cette raison que le député propose une réflexion globale à ce sujet au niveau de l’Assemblée nationale.

Pixabay – geralt / Le député souhaite initier une réflexion globale à ce sujet.

Pour l’instant, le ministre n’a pas apporté sa réponse, mais elle sera sans aucun doute publiée prochainement. Attendons donc de voir ce qui sera décidé au sujet de la publicité sur les crypto-monnaies dans notre pays.

Source :

Numerama