Les langues se délient désormais au sujet des crypto-monnaies, associées par certains aux pires usages. Monnaie de passe de la mafia, des trafiquants en tout genre, les crypto-monnaies se démocratisent désormais. Comme en témoigne la décision de Yahoo! Finance de lancer une plateforme de trading dédiée à ces dernières. Ou plus récemment le titre dédié par le rappeur américain Eminem au Bitcoin dans son nouvel album.

Eminem marque la différence avec les activités illicites

En préambule nous avons décrié le fait que les crypto-monnaies soient associées à tort à des monnaies liées aux réseaux mafieux. Eminem prend la défense des crypto-devises dans le titre « Not Alike » de son nouvel album baptisé Kamikaze. Réalisée en collaboration avec Royce Da 5’9′ la chanson ne fait aucun parallèle entre le Bitcoin et le trafic de drogue par exemple.

Le rappeur américain Eminem – Crédits photo : zeusphotography – DeviantArt

Le tout en rappelant en chanson que « now everybody doing bitcoin ». Traduction presque littérale de « désormais tout le monde fait dans le Bitcoin » (NDLR).

Pas une première dans le monde de la musique

Eminem n’est absolument pas le premier artiste musicien à s’impliquer dans le marché du Bitcoin en particulier et des crypto-monnaies en général. En début d’année un autre ponte du rap US se félicitait déjà d’être « crypto-millionnaire ». Il s’agit de 50 Cent à qui on doit notamment la série Power entre autres. Ce dernier avait en effet accepté le règlement des deniers de son album Animal Ambition en bitcoins.

En outre, Snoop Dog un autre ponte du rap avait fait une apparition remarquée en promouvant le Ripple lors d’un événement enflammé à New York en avril dernier.

Eminem ne va pas blanchir le Bitcoin pour autant

Si ce titre d’Eminem ne risque pas à lui tout seul de donner aux crypto-monnaies leurs lettres de noblesse, il participe comme le souligne le réputé magazine Forbes à l’élan autour de « la démocratisation du Bitcoin dans toutes les sphères de la société ».

Source :

Forbes, YouTube