Aujourd’hui, la ville japonaise Tsukuba fait le buzz dans le monde entier. En effet, la commune vient tout juste de mettre en place un système de vote électronique adossé à la technologie BlockChain. Une première dans le monde !

L’identité des votants

La ville de Tsukuba au Japon a innové en proposant un système de vote inédit. En effet, ce dernier s’appuie sur a technologie BlockChain et notamment sur un système appelé My Number. Il s’agit d’un numéro à 12 chiffres (celui de la sécurité sociale japonaise) qui est attribué à chaque citoyen japonais. Ainsi, il est possible de vérifier l’identité des votants facilement et surtout d’éviter tout problème de falsification.

Le principe est relativement simple. Lorsqu’ils viennent voter, les citoyens présentent leur carte de sécurité sociale sur un lecteur. Ils expriment ensuite leur vote comme ils le font habituellement. Mais le vote est automatiquement enregistré sur un registre décentralisé. C’est un système sécurisé qui ne peut pas être piraté.

Pixabay – Tumisu / La ville a testé un nouveau système pour sécuriser le scrutin.

Un test positif

Pour la première fois, les citoyens de la ville de Tsukuba ont donc voté ainsi. La procédure est simple et les premiers participants avouent que le concept est pratique et parfaitement au point. Certes il y a encore quelques ajustements à faire, mais cette première expérience est très positive et devrait inspirer plusieurs autres communes dans le monde.

La ville de Tsukuba est connue pour être très intéressée par les nouvelles technologies et pour son centre de recherche scientifique. On comprend donc que la technologie BlockChain n’est pas utile uniquement dans le cadre de la crypto-monnaie. Son champ d’application est immense et elle pourrait révolutionner plusieurs aspects de notre vie quotidienne dans les années à venir, à l’instar du vote par exemple.

Ce premier test est donc plutôt positif et la commune japonaise souhaite poursuivre cette expérience lors du prochain scrutin.

Source :

CCN