Luigi de Magistris, le maire de Naples, a de grandes ambitions pour la commune italienne. Il souhaite notamment s’affranchir de l’euro et lancer une crypto-monnaie municipale qui serait autonome et permettrait de libérer la ville des pressions économiques nationales.

Une autonomie fiscale

Le maire de Naples ne manque pas d’idées pour sauver sa commune. En effet, l’homme politique italien souhaite proposer un nouveau plan d’action dans le but de rendre Naples totalement autonome au niveau fiscal. Pour ce faire, il envisage de lancer une crypto-monnaie autonome, ce qui permettrait non seulement de se détacher de l’euro mais aussi de stimuler l’activité locale de la commune.

D’après les dernières publications parues sur Facebook, un groupe de travail municipal a d’ores et déjà été constitué pour travailler sur la technologie BlockChain et sur la future crypto-monnaie communales. Luigi de Magistris est très motivé par ce projet et a ainsi déclaré la chose suivante : « Nous devons lancer un défi historique, jamais pensé ni jamais mis en œuvre jusqu’à présent. »

Pixabay – 12019 / Le maire de Naples souhaite trouver une solution économique optimale pour sa commune.

Un projet stratégique

Luigi de Magistris justifie ce projet. En effet, il semble persuadé que le gouvernement italien mène une action anti-Sud et que les ressources nationales sont détournées vers les villes les plus riches. Ainsi, Naples étant pourtant une ville touristique majeure, elle subirait les conséquences de cette politique économique.

C’est pour cette raison donc que le maire de Naples souhaite trouver une solution afin de redorer le blason de sa ville. Il remet clairement en question les structures financières traditionnelles et souhaite explorer de nouveaux écosystèmes en lien notamment avec la BlockChain et les crypto-monnaies.

C’est un projet très ambitieux mais particulièrement intéressant que lance la ville de Naples. Le maire semble persuadé de son intérêt. Il faudra donc suivre l’actualité économique de la commune dans les mois à venir !

Source :

Boursier