Les autorités chinoises ont continué à resserrer les failles concernant l’accès des citoyens du pays aux crypto-monnaies, ainsi que toute information concernant leur commerce ou leur exploitation. Au mois d’août, le gouvernement, par l’intermédiaire de l’administration chinoise du cyberespace en collaboration avec Tencent, le créateur et propriétaire de WeChat, a publié une déclaration à ce sujet.

La principale raison de la répression des activités et des comptes liés aux crypto-devises sur la plateforme de messagerie est liée aux ordres du gouvernement d’interdire le commerce de devises numériques et les ICO dans le pays.

Ci-dessous une vidéo en anglais annonçant l’interdiction des ICO en Chine :

Les investisseurs chinois se tournent vers les marchés étrangers

Les plateformes d’échanges de crypto-devises et les commerçants chinois ont depuis trouvé d’autres moyens de contourner le contrôle permanent et l’accès restreint à Internet. En effet, ces derniers se tournent de plus en plus vers les marchés étrangers pour continuer leurs activités.

Source : Pixabay. Interdiction des échanges cryptographiques en Chine.

L’une des méthodes utilisées par les bourses locales consiste à transférer leurs activités commerciales hors de la portée des frontières et des juridictions chinoises. D’un autre côté, les traders de crypto-monnaies utilisent les réseaux privés virtuels ou VPN pour accéder aux marchés étrangers interdits par le gouvernement.

WeChat aurait aidé les autorités dans leur projet

WeChat a été accusé de partager des données personnelles d’utilisateurs avec les autorités dans le cadre des efforts de Tencent pour se conformer aux nouvelles directives du gouvernement interdisant les activités crypto et l’ICO. La nouvelle politique de confidentialité de l’application de messagerie indique qu’ils vont partager les informations des utilisateurs avec des destinataires sélectionnés ayant une base légale et une juridiction valide.

C’est dans ce contexte que WeChat aurait censuré les comptes du géant de l’exploitation minière Bitmain. Le lundi 10 septembre, son compte officiel a été bloqué sur l’application de messagerie. En plus de Bitmain, 30 autres comptes liés aux activités de chiffrement ont aussi été bloqués par WeChat.

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici