Le spécialiste de la sécurité du Bitcoin, Wizsec, a récemment expliqué que le portefeuille qui contenait plus de 110 000 Bitcoins ne provenait pas du marché noir Silk Road et qu’il ne faisait pas partie des portefeuilles de Mt Gox.

Wizsec a en outre détaillé qu’un rapport récent avait cité l’organisation concernant des transactions douteuses renforçant ainsi la peur, l’incertitude et le doute auprès des investisseurs.

Avec tout le battage médiatique au cours des dernières semaines, le portefeuille de 110 000 Bitcoins pourrait être dénué de sens

Au cours des dernières semaines, les amateurs de crypto-monnaies ont discuté d’un grand nombre de Bitcoins qui sont passés d’un ancien portefeuille à quelques plateformes de trading populaires. De nombreuses personnes ont prétendu que les fonds provenaient soit du marché noir, soit de l’un des portefeuilles de l’ancien bureau de change Mt Gox.

Ci-dessous l’analyse de Wizsec concernant Mt Gox en anglais :

Une personne inconnue a fait de nombreuses allégations concernant l’origine de ce portefeuille. Cependant, quelques utilisateurs de Twitter ont demandé à Wizsec s’il avait une idée sur l’origine de ce fonds. Ce spécialiste de la sécurité a affirmé qu’il ne s’agissait pas d’un fonds provenant de la route de la soie ou de Mt Gox. Toutefois, ils ont tenu à souligner qu’un membre du groupe Mt Gox est concerné par cette affaire.

Un autre cas détecté par la communauté cryptographique

Le dimanche 16 septembre, un rapport a été révélé par The Telegraph concernant les analyses de Wizsec. Selon ce rapport, l’analyste de Wizsec Kim Nilsson aurait déclaré que la hausse du volume de transactions de Mt Gox pourrait avoir un impact sur le marché du Bitcoin.

D’autres rapports indiquent l’implication de gros portefeuilles de Bitcoins qui ont contribué au crash du marché. Même s’il n’est pas possible de lier ces deux événements, des experts tentent de contrôler les personnes qui diffusent des rumeurs nuisant au marché.

Source :

NewsBitcoin