La Russie se prépare à la mise en place du dispositif attendu depuis longtemps et conçu pour réglementer son espace cryptographique. Selon les derniers rapports de Moscou, le terme « crypto-monnaie » a été retiré des textes juridiques. Toutefois, les Russes n’ont aucune raison de douter de l’existence des crypto-devises. Les options ne manquent pas pour leur permettre d’accéder à ce marché, indépendamment de ce que la loi dit à ce sujet.

Une loi remaniée par les autorités russes

Le cadre réglementaire russe sur les crypto-devises a été retardé pendant des mois. En mai, trois projets de loi ont été déposés à la Douma, et devaient être adoptés en juillet, comme l’a ordonné le président Poutine. Cependant, les députés ont eu du mal à synchroniser et à compiler les projets. Après une première lecture ce printemps, ils ont reporté la deuxième lecture et le vote final.

Ci-dessous une vidéo en anglais expliquant la relation entre les crypto-monnaies et la Russie :

La loi révisée sera soumise à une consultation publique en octobre et, espérons-le, adoptée d’ici la fin de l’année. Le terme « crypto-monnaie » a créé beaucoup de problèmes pour les législateurs russes. Ils ont essayé de trouver des définitions juridiques pour un certain nombre de nouveaux termes associés à l’industrie des technologies financières sans enfreindre la loi actuelle considérant le rouble comme la seule monnaie légale.

Cela ne va pas empêcher les Russes d’investir dans les devises numériques

Il est improbable que les Russes cessent soudainement d’acheter, de vendre et d’utiliser les crypto-devises, simplement parce que le terme n’apparaît pas dans le lexique juridique. Un grand nombre d’interfaces de trading leur offrent la possibilité d’accéder à l’écosystème crypto. Les banques continuent de travailler avec les bourses et les plateformes d’échanges, en dépit de l’incertitude juridique actuelle et de la législation ambiguë à venir.

Il y a beaucoup d’alternatives pour le commerce de crypto-monnaies et aucune loi ne pourra empêcher les citoyens russes d’investir dans les devises virtuelles.

 

Source :

NewsBitcoin