Le bureau français du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a commencé à accepter les dons en crypto-monnaies. Cet organisme va accepter neuf devises numériques, dont le Bitcoin et le Bitcoin Cash. L’annonce intervient après que l’Unicef a lancé plusieurs autres initiatives liées aux crypto-devises.

Ci-dessous les détails de cette annonce en anglais :

Cette nouvelle marque une nouvelle ère pour l’univers des crypto-devises. Elles constituent en effet désormais un moyen pour financer des projets humanitaires. Personne n’aurait cru il y a encore quelques années que le Bitcoin et les autres devises virtuelles allaient être utilisés à des fins humanitaires.

Neuf crypto-devises seront acceptées

Selon un communiqué de presse publié par les médias français, l’Unicef a annoncé qu’il allait désormais accepter les dons en crypto-monnaies. Le bureau local de l’organisation collecte des contributions dans certaines des devises numériques les plus populaires, dont l’Ethereum, le Stellar, le Monero, l’Eos, le Dash, le Ripple, le Litecoin, le Bitcoin et le Bitcoin Cash.

Les dons en crypto-devises sont actuellement acceptés directement via le site Web de l’Unicef France. Selon Sébastien Lyon, directeur de l’Unicef France, les crypto-monnaies et la technologie Blockchain utilisée à des fins caritatives offrent une nouvelle opportunité de faire appel à la générosité du public et de continuer à développer leurs opérations à travers le monde.

D’autres initiatives en vue de développer le marché

Ce n’est pas la première initiative liée aux crypto-devises lancée par l’Unicef. En février, l’organisme a lancé un programme de collecte de fonds pour renforcer la protection des enfants victimes de la guerre civile en Syrie.

Ci-après une vidéo en anglais expliquant l’initaitive « Game Chaingers » :

La campagne baptisée « Game Chaingers » a visé les internautes. Les participants devaient télécharger et installer un logiciel de minage spécial à partir du site Web de l’Unicef. Leurs PC ont ensuite été utilisés pour extraire de l’Ethereum pour le programme. Plus tard, en mai, l’Unicef Australie a lancé une campagne similaire sur un site Web spécifique intitulé « The Hopepage ». Les visiteurs ont été invités à partager une partie de leur puissance de calcul pour exploiter et faire un don en crypto-monnaies.

Source :

NewsBitcoin