Nul besoin de présenter Tom Lee, le célèbre analyste qui donne constamment des informations sur les crypto-monnaies, notamment sur son compte Twitter. Extrêmement suivi par les internautes et très écouté, l’homme a plusieurs fois prouvé son sérieux. Ses prévisions se sont parfois révélées justes… Cette fois, il a décidé de parler de l’Ethereum.

Une flambée imminente

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE

L’analyste Tom Lee a choisi cette fois-ci de s’intéresser de très près à la monnaie native d’Ethereum, à savoir l’ether. Il faut savoir que cette monnaie virtuelle a durement souffert depuis le début de l’année, enregistrant une chute catastrophique de sa valeur. Mais selon l’homme, ce n’est pas grave, car très bientôt la valeur va remonter.

En effet, Tom Lee a expliqué que la chute enregistrée depuis plusieurs mois est simplement liée au manque de confiance des investisseurs sur cette crypto-monnaie et à l’arrivée de nouveaux concurrents. Le marché tout entier a été déstabilisé, mais ce n’est qu’une passade. Notamment pour l’Ethereum qui devrait renouer avec une tendance haussière d’ici quelques semaines.

Pixabay – elifxlite / L’Ethereum est en grande difficulté depuis plusieurs mois.

Une note importante

Jeudi dernier, Tom Lee a adressé une note détaillée à ses clients et a ainsi démontré avec précision que la tendance allait bientôt s’inverser. La phase baissière touche à sa fin (ce qui est une bonne nouvelle, car l’Ethereum a tout de même perdu 85 % de sa valeur…) et l’Ethereum devrait très bientôt connaître une flambée très importante.

Il faudrait donc patienter encore quelques semaines avant d’observer une augmentation importante de la valeur de l’Ether. Les conseils de Tom Lee étant très suivis dans le secteur des crypto-monnaies, on imagine qu’effectivement ce type d’annonce pourrait avoir des incidences sur le cours de l’Ethereum, motivant ainsi certains investisseurs à acquérir des ethers.

Pour l’instant, la prudence est de mise et la tendance baissière se poursuit doucement mais sûrement. Nous saurons dans quelques semaines donc si Tom Lee avait raison !

Source :

CNBC