Clovr a récemment interrogé 1 023 électeurs américains inscrits pour savoir comment le public envisageait la possibilité que des candidats politiques acceptent des dons de crypto-devises pour financer leur campagne. Plus de 60 % des personnes interrogées ont déclaré que les dons de devises numériques devraient être traitées de la même manière que les devises fiduciaires. 21 % seulement ont été contre cette idée.

Une solution sûre et relativement stable

En ce qui concerne le sujet de la sécurité 54 % des sondés ont répondu que les crypto-monnaies étaient suffisamment sûres. Décomposant par affiliation politique, 63 % des républicains ont estimé que les devises virtuelles étaient suffisamment sécurisées pour être utilisées à des fins politiques, 52 % des démocrates et 45 % des indépendants sont du même avis. 72 % des personnes interrogées qui ont déclaré maîtriser les crypto-devises estimaient que la sécurité n’était pas un problème.

Les dons en crypto-devises se démocratisent de plus en plus, en voici la preuve en anglais :

Les électeurs semblent moins sûrs de la question de la stabilité des prix. L’enquête a montré que 52 % des républicains pensaient que les crypto-monnaies étaient suffisamment stables pour financer des campagnes électorales. L’un des résultats de l’enquête qui devrait intéresser plus particulièrement les politiciens est que près de 25 % des personnes sondées ont déclaré qu’elles seraient plus susceptibles de financer une campagne si les devises virtuelles sont approuvées.

Certaines préoccupations demeurent

Avec la profonde division politique et la méfiance à l’égard des institutions publiques aux États-Unis, il n’est pas surprenant que l’enquête ait également révélé certaines craintes quant à l’intégration des crypto-devises dans le processus électoral.

60 % des personnes interrogées craignaient que les dons de devises numériques ne renforcent l’ingérence étrangère dans les élections américaines. 66 % des démocrates étaient préoccupés par cette question, mais également 58 % des républicains et 56 % des indépendants.

Source :

NewsBitcoin