Les régulateurs financiers sud-coréens s’attaquent aux fonds de crypto-devises non autorisés. En particulier, un fonds lancé par une entreprise locale serait examiné. L’exchange prétend n’avoir commis aucun acte répréhensible, car ses activités symboliques ont été menées à l’étranger. La société aurait d’ailleurs annulé rapidement son projet de créer un deuxième fonds.

Les fonds cryptographiques non autorisés

La commission des services financiers et le service de surveillance financière de la Corée du Sud ont mis en garde les investisseurs contre les fonds de crypto-monnaies non autorisés. Cet avertissement faisait suite au lancement d’un produit financier dans lequel les devises numériques collectées par certains investisseurs sont gérées via une ICO, et les bénéfices sont distribués à leur date d’expiration. Les régulateurs ont spécifiquement évoqué le fonds lancé le mois dernier par Zeniex, qui est le premier fonds de crypto-devises en Corée du Sud.

Voici une vidéo en anglais montrant l’annonce de l’interdiction des ICO :

Le journal économique Maeil a rapporté mardi que les autorités financières ont communiqué les données circonstancielles relatives à l’enquête. Zeniex a expliqué que même si le financement a été effectué via sa plateforme, l’émission des devises virtuelles a été réalisée par des sociétés de gestion étrangères. Il est bon de rappeler que près de 900 000 dollars ont été collectés. Le gouvernement sud-coréen a interdit les ICO en septembre 2017.

La loi sud-coréenne concernant ces fonds

Selon les experts, en vertu de la loi sud-coréenne sur les marchés de capitaux, tous les fonds d’investissement doivent être enregistrés auprès de la FSS. Les fonds d’offres publiques qui collectent des fonds auprès d’investisseurs doivent en outre déposer des rapports sur les valeurs mobilières.

La société doit également respecter les réglementations en matière de pratiques commerciales, telles que le maintien d’un capital minimum par souci de solidité et la prévention des conflits d’intérêts. Au sujet du fonds de Zeniex, les autorités ont défini les fonds comme étant censés respecter le système de protection des investisseurs indiqué dans la loi sur les marchés financiers tant qu’il est proposé à des investisseurs nationaux.

Source :

NewsBitcoin